sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Mardi 22 août 2017 à 22:53

 

1/ Passer son permis et vendre ou donner ses affaires. (1200€)
2/ Acheter un van et continuer à vendre ses affaires. (10 000€)
3/ Aménager son van. (2000€)
4/ Faire ses bagages et vivre dans son petit palace.



Mardi 22 août 2017 à 16:41

 

TEXTILE, LITERIE ET TEXTILE DE MAISON
Matelas 
Oreiller 
Duvet 
2 taies d'oreiller
Coussins 
2 housses de couette
2 housses de drap
5 torchons
3 chiffonnettes en microfibre
2 serviettes de toilette
Cotons démaquillant lavables
Serviettes hygièniqes lavable
Capsule wardrobe
5 paires de chaussures (DM, petites baskets, baskets, chaussures de ville, chaussures de course)
Sac à linge sale

HYGIENE et HYGIENE PERSONNELLE
Vinaigre de cidre 
Vinaigre d'alcool
Bicarbonate de soude 
Lessive liquide 
Soude caustique
Savon de Marseilles (huile d'olive, huile de coco, soude caustique) 
Rouleaux de PQ 
Brosse à dent 
Dentifrice (argile, charbon actif, bicarbonate de soude) 
Trousse à maquillage 
Huile de bourrache - spiruline - chlorella
Mooncup 
Huiles essentielles et accesoires
Gel pour les cheveux
Désinfectant pour les mains 
Ecran total
Essui-tout
Lingettes pour bébé

CUISINE
4 sets de couverts 
Couteau qui coupe
Couverts à salade
Econome 
Limonadier
Assiettes 
Verres 
Rape 
Planche à découper 
Saladier
Batteur plongeant
Eau potable
Sel + poivre, épices, herbes, condiments
Thé 
Fruits et légumes 
Biscuits
Biscottes
Bouilloire
Chocolat en poudre
Laits végétaux

PIECE A VIVRE :
PC + son chargeur
Téléphone + son chargeur 
Guitare
Quelques livres
Plante
Carnet de croquis
Peinture
Rollers 
Protection roller

ACCESOIRES UTILES
Lampe torche
Etendoir + pinces à linge
Kit de couture (fil noir et aiguilles)
Cartes routières
Fil solide
Briquet
Bougies
Outils
GPS
Chaises longues × 2
Couteau suisse
Seaux de 5L et 12L
Sac à dos
Sac à main
Tote Bag 

EQUIPEMENT
Lit
Table
Assise
Lumière 
Combo toilette-douche ou toilettes sèches
Micro évier
2 feux/1 mini-four
panneaux solaires ou batterie
Prises de courant
Rangements
Volets/rideau


Dimanche 23 juillet 2017 à 23:00

 

 

Une pensée. C'était vendredi, au clair de lune, la scène se déroule en Ardèche provençale, dans le chant calme et posé des cigales. L'idée est donnée par Marine, emporter avec elle son télescope pour la semaine, en astronome du dimanche. Tout est en place. Venus, puis Jupiter dans la lunette, merci aux miroirs savamment installés - et préalablement aux réglages un peu douloureux effectués par Romain et Fabien. Observer les étoiles. Les constellations des Grande et petite Ourse, Cassiopée, le fameux trio. Étoiles polaire, du berger, Altaïre. Une nuit fraîche presque noire, couverte d'astres en tout genre, un silence léger et agréable. Et ce frais. Trop frais peut-être, presque froid. À y songer, c'est peut-être la froideur de cette nuit qui a été déclencheur de la madeleine de Proust. Ce frais sidérant. Réveillant un souvenir datant de presque 11 ans, avec en son épicentre, toi, un hamac, un pétard, un "prends mon sweat" et finalement, un "se réchauffer à deux qu'est-ce qu'on est mieux". Et la foule de vieilleries qui a suivi.

 

 

Une décennie plus tard tout a changé, bien-sûr. Peut-être qu'on aurait pu s'attarder sur les étoiles un peu plus longtemps. C'est Mallaussène qui dit ça : "Sache, mon petit, que le romantisme est absolu". J'étais impulsive, en colère, et trop jeune pour le comprendre. 

A ceux qui pleurent comme des madeleines. À défaut, au goûter au beurre, ou de Proust en plein milieu d'une nuit étoilée, les madeleines, les croquer à pleines dents. De belles pensées reconnaissantes pour ce petit plaisir de minuit, simple et beau. Qu'il soit d'hier - de par le contexte d'une soirée de vacances - ou d'autrefois, dans la froide chaleur d'une fête à Chambray avec des amis. Alors merci.





Dimanche 30 avril 2017 à 13:17



Tu sais, ta perception de ta soirée d'au-revoir m'a beaucoup surprise. Pleine d'échanges, de secrets et de jeux ; non seulement l'invitation au voyage, à la transgression, et à l'espoir y paraissaient sain, mais aussi excitant. Quoi de mieux que de se retrouver une dernière fois avant la fin, après une nuit peu avant, à se chercher, marcher les rues sans pouvoir s'étreindre, alors que, ne te ments pas, tu en avais autant envie que moi. L'interdit, ensemble. Ce n'était pas la première fois. La fin de la soirée était certes plus douloureuse, mais jouer ainsi comporte des conséquences, et il faut savoir les accepter, comme toutes les règles du jeu. Et pour tout dire, le jeu en valait la chandelle. Il en vaut la chandelle si les joueurs sont honnêtes dans leurs échanges. Honnêtes avec leurs sentiments, et ce qu'ils expriment et échangent. J'ose, oui j'ose, croire que ces jeux étaient sincères, et que nos échanges étaient vrais. J'espère ici avoir raison, mais toi seul le sait vraiment au fond. Si par contre, j'ai toute les raisons de t'en vouloir, alors c'est que j'ai tort. Ce serait triste. Mais c'est aussi un des risques dans cette folie. A toi de me dire.  

Tu vois, la vie tient à peu. Elle tient à ces moments riches en émotions, qui sont rassurant et beaux à la fois. Du moins, de mon point de vue. Certaines histoires d'amour sont belles et rassurantes, parqu'elles ne finissent jamais, et perdurent dans le temps, évoluent, fraiche comme un matin de rosée. Toi, comme peu d'autres, ont la très certaine chance d'être aimé inconditionnement. Parce que oui, je t'aime, et t'aimerai toute ma vie. Je te l'ai dit il y a fort longtemps, et il s'avère que c'est toujours authentique et inchangé. L'amour, le vrai, ne meurt jamais, il se reforme, se renouvèle. Il fluctue au grè des saisons. Je t'aimerai toujours, comme j'aimerai L. ou laBlatte tout au long de nos vies respectives, qu'elle que soit la forme de notre amour sur l'instant présent. Leurs et ton respects et amour, mutuels mais tous différents - et réciproques - sont des forces et des espoirs, chauds et rassurants, éternels. Ils, toi, êtes omniscient dans mon coeur. Rien n'a jamais changé; Cela n'atténuera jamais mon bonheur et amour partagés avec J., ni ne l'affectera. Amour et bonheur, simples et riches, beaux et sains et qui nous donnent une force certaine dans l'avenir. Et dans tout ça, je suis probablement la plus comblée, de pouvoir savoir que toi, comme tous ceux que j'aime, seront toujours là pour moi, comme je serai toujours là pour eux. 

Voilà. Rien de compliqué, l'amour n'est rien qui n'altère un sourire plein de dents.

Vendredi 6 janvier 2017 à 13:22

 

De la concentration. Rollerblading. Méditation : retraite au Plum Village à envisager et Tai Chi. Tattoo : Delphine Noiztoy et continuer le projet olid black et inspirations à collecter. Swing. Ciné, chocolat. Sleeve estomacale, revoir en temps voulu le poids vers la baisse. Travail acceptable, dans la continuité de la philosophie. Plus que satisfaisant mais voir ce que les nouvelles opportunités nous réservent. Vouloir écrire le livre sur Mamie, enquêter sur le contexte historiques et faire les choix d'écriture nécessaires. Cultiver le minfulness et continuer de travaller sur le vide. 

Penser encore et toujours au même, c'est une histoire sans fin, j'aimerais te le dire.
Polyamour, Lyon, quand je pourrai. Je pense à toi, souvent. Coeur coeur.



<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast