sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Mercredi 26 novembre 2008 à 11:21



http://sidvicious.cowblog.fr/images/lc00088770af7f4f5a1f92720938628ba.jpg


Le pouvoir d'achat, c'est choisir ses chaines.
La vie n'est pas désespérante, elle est ridicule.
Choisis tes chaines, la télé commande.
Chaque jour vomit son lendemain.
Avorter, c'est résister.
La politique du pire nous mène au crime collectif.
Un cerveau, un sexe, deux raisons de se suicider.

Lisa de Euroshima, PunkElectronique composé de Vérole des Cadavres au clavier, Yann des Sales Maj' à la gratte (et son flycase en forme de cercueil). Avec leur sympathique boîte à rythme, (comme nos légendaires Pogomarto) et les phrases assassines et engagées de Vérole qui ponctuent chacuns des morceaux. C'est Pixhell qui s'occupe de les manager, (la ptite Julie toute mimi) et qui créé leur costumes jaunes et noirs. Ca claque sérieux. Et leurs slogans..... Pessismiste, mais ça me fait rire. Dans le fond, il n'ont pas tort. Mais je préfère croire que l'espoir nous sauvera.
"On a le bonheur qu'on a" Aussi égoïste que ce soit.

 

- Un verre de lait (70)
- Deux clémentines (90)
- Une assiette de nouilles sautées aux oignons, carottes, champignons avec les "cinq épices" et sauce soja (350?) (midi)
- Ramequin de compote ( 150) (soir)


Merci Anne !

Mercredi 26 novembre 2008 à 9:23


http://sidvicious.cowblog.fr/images/arton4.jpg


C'est avec une impassibilité, une insensibilité du geste que je suis sortie de cette chambre blanche. J'avais eu le soleil dans la gueule toute la matinée, et j'ai préféré ça à n'importe quelle pluie ou grisaille, même derrière ma baie vitrée. Les autres, elles, elles pionçaient, attendant leur sort avec impatience, stress et fatalité. Juste impatiente, mais l'impossibilité de reculer donne parfois le sourire. Mieux valait dormir pourelle. D'ailleurs leur petite pilule "pour vous déstresser", hinhin, ça m'a coulé pendant plus d'une heure et demi ! Ca vous emporte. Et c'est vraiment fastoche de garder des malades seriens quand ils dorment... Mouhahaha. Alors après les 5h d'attente, et mes 3h à suivre Harry dans sa périlleuse quête aux Horcruxes, la joie de l'anesthésie. Putain, comme dans les flims. 10 secondes et j'aurai la tête qui tourne. Alors j'ai compté, en sentant la froideur du produit dans une de mes veines du bras gauche. J'ai compté, en luttant. Non, faut tenir, ne pas tourner la tête. Puis en fait, pourquoi retarder ce moment, ça fait comme une grosse douille, bien casée en une fois. Paf, l'autre truc qui te fait t'éloigner. Comme au cinéma. En salle de réveil, on te demande comment ça va. Aucune notion du temps. Effort pour se réveiller. Bah "ça va, presque même pas mal". Essayer de sourire, garder contenance. "Sur une échelle de 1 à 10 ?" "Bah, même pas 1." Dur dur. T'essaies encore, puis au final ça marche. J'aurai pu repartir sans accompagnateur que ça n'aurait dérangé personne. Leur "petite collation", "toute petite" était bien minimisée. Un yahourt nature et son sachet de sucre, une compote, une pomme, et trois Petit Beurre. Ca fait du bien. Et j'me suis forcée à tout manger. Pas obligée mais j'voulais un repas complet pour la journée. En rentrant, l'inévitable. Mais finalement bien rattrapé.

Je suis sur le départ, sur une bonne voie. La volonté, la motivation.
Préparation des Tupperware pour éviter de manger ici. Comme ça, avaler seulement ce qui est à l'école et pas de thunes pour le distributeur. L'honneur est sauf. Je me sens incroyablement mieux. Même si je sais que j'ai du taf sur la planche. Et c'est rien de le dire. La grosse boule du bide est partie. FInalement, c'est que dalle. Tu arrives, tu ressors. Et rien n'a changé sauf la vision des choses. C'est fait et libérateur. Oui, aucun remord. Ouais, avant, me fallait du cran pour revenir en cours. En y réfléchissant, à 5000 euros l'année, tu as vite fait de choisir de venir, tellement chiant à rattraper. Les gens n'écoutent que dalle aux consignes, c'est pour ça qu'ils se tapent ces notes là. Les contraintes, les meufs ! Si vous les respectez, le bulletin sourira. Et si vous vous y investissez... Genre. Mon nouveau perfectionnisme me sauve. J'aime la satisfaction personnelle. Et je me demande ce que j'ai bien pu foutre en maths/info et en histoire. Il est clair que la voie que j'ai ouvert avec "Lumos", c'est la mienne. Quoi qu'en soit l'issue. Et le réveil avait été précoce, toute le gratuité de ces études m'aurait été permise... Aucun regret, ma force, c'est juste d'y croire, comme avant.

Maintenant, maintenant, retour aux sources. J'ai tes 4 kilos à perdre, Armistice. Je te le reprocherai pas, tu y es pour rien. Ta mère aurait été une petite conne qui t'aurait tapé sur la gueule. Armistice, c'est joli. C'est le nom qui te va le mieux puisque ma guerre contre ta vie a été un succès. Allez, enterrons la hâche et fumons le calumet ! Et j'ai mes 3-4 d'avant. Mieux mieux mieux et ça, c'est complétement différent. Réussir l'EP, la couleur et le design de prod, c'est l'objectif du jour et de demain. Que tout soit rendu en temps et en heure. Et que ça claque !
Ne plus JAMAIS échouer. Aucune tolérance pour les notes sous 10. Et tu vois, ça va tellement bien que je vais même partir pour le pays des bisounours. Si vous saviez comme c'est si bon. De vivre. Même avec 8 kilos. Le 14, je serai belle pour aller danser. Je me gausse royalement les coupains.



Dimanche 23 novembre 2008 à 22:10




Le comprimé fut avalé. Gobé. Comme un vulgaire taz. Un jour j'essaierai d'ailleurs. Puis une fois au LSD. Si j'ai guéri ma tête, un jour. Le taz encore, ça pourrait aller, c'est pas non plus. Stop. Avorter... Bizarre. Pas encore prononcé le mot. Comme si le dire était inavouable. Se cacher derrière des belles lettres : IVG. C'est beaucoup plus classe, beaucoup moins culpabilisant. Dire : "j'ai avorté", "Je vais avorter". Hum. Il faudra enlever tous les piercings. Les deux de la langue vont ainsi disparaitre... Bouh. Pas juste. Tant pis. Petit avorton. Je l'utilisera tiens. Petit avorton. C'est tellement affectueux au final, cette expression. J'aime beaucoup.
Mère qui ne comprend pas. Ailleurs. Dans ses tricots et ses châles en laine. C'est ça, compte tes mailles. Si c'est ça, qui compte.... Oui, je susi de mauvaise foi. Crise d'ado après l'heure. Provocation silencieuse. Non, ne rien faire. Attendre le 5, de retrouver la liberté perdue depuis 6 mois. Le Vouistiti est un animal qui a besoin d 'espace et de solitude. Bah voui, c'est ainsi. Un si bémol. Si bémol-ré-fa. Beautiful accord !

J'ai décidé de faire une croûte pour Sieur le Punk des contrées enneigées. Il revient en juin, j'ai un peu de temps. En attendant, je cherche le sujet. Un clown, dans un effet tout flous. Comme le dos de femme rose et bleu. Typé EP ! Un fond grisâtre en acrylique étalé au couteau. Avec une grosse croix au chatterton noir, rappel des Bérus. Une spirale au posca ou à l'acrylique rouge rajoutée par dessus, sorte de symbole de Néophytes. Et un clown triste, aux cheveux chimistes, du genre Doc Emmet Brown de Retour vers le Futur avec un nez rouge. HAHA, j'le vois d'ici. Ca va claquer. C'était le point important. Une croûte pour le Smoun, ce serait vachement symbolique. Rha ce punk ! Il me manque, vous voyez ? Faut que je lui trouve un carton toilé de 40 cm environ. J'lui ferai le portrait du clown-scientifique-savant fou en contre-plongée de sorte à ce qu'on ne voit que le visage et les épaules. :) J'ai pleins d'idées.

Un jour, je serai artiste. Une artiste, une vraie. Je vivrai avec mon atelier, remplie de mon bordel, véritable dépotoir et vide-ordures en tout genre recyclables pour la bonne cause, et avec mes croûtes, mes photos, mes illustrations, mes sculptures, mon clavier et ma gratte. Et puis VV bien-sûr. Et ce sera chouette. Il y aura de la lumière naturelle, et pas de volet. La pièce sera grande. Avec plusieurs tables à dessin, et mes deux chevalets. Et tout mon matos y sera rangé, avec plein de supports aussi. Rhoo <3 Quelle belle surprise... J'aime rêver :)



Dimanche 23 novembre 2008 à 10:49





Il n'aura pas eu trois mois. Il m'aura fait prendre au moins 5 kilos. Il m'aura donné un bide de tarée. Un bide de "femme enceinte". On ne peut rien contre sa condition naturelle. Tomber en cloque, c'est le lot de toutes les chattes. Désolée Poupée, mais t'es pas une exception. Tiens d'ailleurs, on ne dit jamais "fille enceinte" Je suis femme !! ?? C'est une question. Bien-sûr que non. J'ai reçu le RadioHead de Dad. Le genre de truc où tu te suicides. Pas le moment. Alors 56h. Il avait dit, pas 48h avant l'anesthésie générale. Alors c'est bon. Un petit stick. Pour la forme du cerveau. Non, je en fume pas beaucoup. Plus la clope, même en soirée. Juste ce qu'il faut pour les soirées, agrémenter l'esprit de la liberté. Alors j'ai dessiné sur mon carnet de bord. Encore. Un foetus sanguinolant, parce que c'est so dark. Je pense faire mon projet pro du BTS là-dessus, l'année prochaine. Le foetus, le développement humain. Mes recherches avancent. Hier, rien foutu. Pas bien, pas bien. Alors que tout était planifié, écrit, répété, casé dans un emploi du temps. A 18h, Mifégyne.

Le 25 novembre, c'est la Sainte Catherine. Alors je l'appelerai Kate. Comme Katie-Jane Garside de Queen Adreena. Comme Catherine de 12:06. HAHA, quelle rigolote celle-là. Cf bashfr. Comme Marie-Kate Olsen le milliardaire jumellée, Big Nose Kate la pute du Far West, Kate Bush la pote de Gilmour, Kate Austin l'anarcho, comme Cathie Freeman la coureuse combinaisée, comme Philipe Catherine la chose, comme Katie Melua la britannique, comme Deneuve, Lara, Laborde, Ioutchenko, ou Cook... KATE MOSS. Et tant d'autres. Tu seras reine en Pologne, en  Russie, en Italie, en Egypte, en Suède, en France, en Allemagne. Tu seras femme et maitresse de tsar, de roi, même en Angleterre. Tu seras princesse. La princesse déchue. Un prénom so origénial.  Génital.
Mais Théodore ou Armistice, ça te va bien aussi.

Le 26 novembre, c'est la Sainte-Delphine. Comme moi. A croire que c'était prévu par le calendrier. Bah tu vois Bébé, tu m'auras fait ma fête en meêm temps que j'aurai fait la tienne. Meurtrie, hier. Et oui. Il y a des choses comme ça. Je leur ferai un gateau pour qu'ils me foutent la paix. Ils seront à mes basques. Et puis je ne sais pas. Ptêt que mardi, mon coeur s'arrêtera et je mourrai. Comme tout le monde. 

Seuls les résultats scolaires me tiennent, certaines matières n'ont pas été assurées. J'ai chié dans la colle en Design de Prod, j'espère sa clémence. Bref. Je suis faite comme une rate. Et je susi très con. L'EP est à avancer, la couleur aussi. Pas le faire au dernier moment. Rha putain. Today is important. Il faut taffer bordel. Alors oui. Allons. Prouvons-leur. Parce qu'ils ne se rendent pas compte que je n'ai que ça. Des chiffres sur un papier et des critiques de profs. C'est mon but ultime. Et ils verront. A moins que ce soit à moi que je prouve tout ça. Je susi désespéremment conne. Vive le clafouti, va.


http://sidvicious.cowblog.fr/images/CdB081122Meurtriere-copie-1.jpg


Et. Ma mère me saoule grave. L'impression d'avoir une gamine à côté de soi. J'ai vraiment besoin de solitude. BESOIN. Être seule et qu'on ne me parle pas. Fais chier à la faim. Vivement que je déménage. Ah et puis, son JMM. Mais rien dans le crâne celui-là. Des préjugés, des idées toute façonnées par TF1 et France Télévision. Que répondre à ça ? Va acheter des bouquins, fais toi ton propre avis, mais bordel, bordel, pense par toi-même !! C'est vraiment fou d'avoir des oeillères si puissantes. Aveugle. Ils sont tous aveugles et ça me désespère... Ca pourra pas tenir leur couple. C'est ptêt chouette de bricoler, de faire des balades, mais merde, qu'est ce que les discussions sont platoniques ! Elle se fera chier. C'est clair. La solution de facilité, quelle connerie. Ca me fait chier. Alors, ok, j'me la ferme. Dans une semaine, elle me redira les mêmes trucs qu'il y a deux semaines. Pitoyable.
Et puis non, j'ai pas envie que tu viennes me chercher à l'hosto. Je t'en parle ok, mais j'ai jamais eu besoin de quelqu'un pour faire ma vie. C'est bon. C'est pas parce que je squatte qu'on va faire comme si. Je m'en sors très bien. Et je te l'aurai pas dit, t'aurais rien su. Alors sois contente. Oui, c'est hardos, mais sois contente et tais-toi. J'ai raison et je sais que c'est ridicule. Alors oui, sois vexée. J'm'en fous au final. C'est juste que ça me fait pitié. Je suis une grande maintenant. Et oui. Curieux constat fait avec mon gribouponque d'ailleurs. On rattrapera le temps perdu, t'inquiète la glinguette. Nous sommes comme avant. Sans pudeur, dénudé et à 10000 kms les uns des autres. Faudra appeler Loute, Kiki et Ouchach. Ces Griboux me manquent. Hâte de revoir les cailloux aussi, et les caféterriens. Vivement le week-end du 6. A moi la liberté !!! Redevenir quelqu'un de moi. Comme avant. MOUAHAHAHAH. D'ici là, je serai redevenue comme telle. Pour repartir du bon pied. Quel soulagement, t'imagines pas. HAHA.

AAAHHhh, je comprends enfin ! La V3 de Cowblog avait modifié l'autorisation de poster des commentaires. Vous êtes désormais libres de vous exprimer ici ou dans mon domaine Suri.sidien. Désolée pour le dérangement.



Samedi 22 novembre 2008 à 18:35




Bilan 1er trimestre (incomplet) :  X>10>x en prévisionnel . OK . Pas rendu
Arrêt des notes le 1er décembre, conseil de classe le 12.

DME :      12,5 . X . X                           
DE :         11 . X                                    
CV :         10 . 7 . 13 . 11,5 . X . X     
DP :         8,5 . X . x                            
M/P :       16                                         
F :             X . X                                    
ATC :       14 . X                   
C :            13 . x . X                
CA :          12 . 11 . 13 . 10 . x    
EP :          14 . 11 . X       
LV1 :        11 . 14 . X  


1) 12 de moyenne générale. Aucune note en-dessous de 10.
2) 8 kilos à bannir.
3) Déménager.
4) Acheter le CD pour Papa (Wish you were here)
5) Envoyer les CD de Dire Straits et Pink Floyd  à Papa.

6) Envoyer la lettre pour VV.
7) Envoyer la lettre pour le labo.
8) Envoyer feuille de soin à la sécu.
9) Envoyer : feuille de soin hospi, les deux factures d'analyses à la mutuelle.
10) Retourner au sport.
11) Acheter : acrylique blanche



<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast