Après l'homosexualité et la religion, encore passer son temps à divaguer sur le monde. Ou parler de ciné, de films, de gangs, de prisons, de calibrage de beuh, de drogues, pour finir par se fumer un joint tous les deux parce qu'on n'a rien d'autre à foutre à 1h du mat. Parce que j'ai beau le vouloir, je sais pas si je suis pacifiste. Quoi, tuer un mec pour sauver 5000 autres ? Je sais pas GG, peut-être que celui que tu tueras sauvera le monde ? Alors déblatérer. Quand je serai dictatrice, je te laisserai le Royaume-Uni, tu pourras éliminer toutes les équipes de foot que tu veux. Alors allons-y, fumons. De la pipe pure. Ton space milk t'a tué, bien -sûr, c'pour ça que j'en voulais pas. "Stoned". Nan merci, c'toi la glue. "You fucking evil! "
Parce qu'hier le carott cake était probablement un space, avec des croquages de dents dedans et que la pure de son frère, hein. Quelle crualité. Il est défoncé. En tout cas, c'était délirant tout ce relâchement de tensions. Tes exercices de grammaires, putain qu'ils font du bien. J'aimerai apprendre l'allemand après. Berlin ?

Tomboy, c'est cela. Et "je-ne-sais-quoi". Que tu es dur quand même ! Bref, y'a des soirées comme ça, où on se fait gravement chier, et ça se finit moins mal qu'on l'aurait cru. En tout cas, j'aurai gagné un second breakfast de la mort qui tue ce week-end ! Pauvre conne de blonde, pire que la chinoise. En tout cas, je. Tu sers trop à rien, ne pas l'avoir dans les pattes. 

Mouais, en fait, I don't care. I don't care, I don't care. Mais tellement. Ca t'arrive pas parfois de vouloir appuyer sur l'interrupteur et tout oublier ? Dis, ça t'arrive pas de vouloir tout bousiller ? Dis, dis, j'ai vraiment envie. Je le tagguerai : I DON'T CARE ANYMORE, SEE YOU NEXT! Alors, t'en dis quoi, toi ? En fait, ça m'énerve juste. Que tout vague. Une place, un zoo, un je-ne-sais-quoi. Attendre, sauter, où et comment puis réfléchis puis pas, et nihilisme et toutes ces fucking amazing conneries. Putain. Silence radio on/off, y'a des parasites, mais bordel. Des trucs qui m'échappent, où va le monde et le lapin blanc ? Mais vers où ? Vers quoi ? Un but ? Destroy. C'est ça qu'on dit ? C'est vraiment pas possible. Dans moins de 6h. FUCKING DAMN IT!