sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Jeudi 29 octobre 2009 à 0:41




 
La MOLESSE, ça vous évoque quoi ?


Pour vous, la molesse, c'est quoi , comment ?
A quelles matières vous l'associez ? 
A quelles couleurs ? Quel son ? Quels mots ?
 
Vous pouvez répondre en un mot, ou en dix lignes.
En métaphores, en expressions françaises, en trucs déjantés, en prose, en vers.
En illustrations, en représentations. Une scène qui vous vient à l'esprit ?

Des associations d'idées ?
Et Dieu sait qui vous passera par la tête.
A propos de la molesse.








S'il vous plait.
(Je sèche et j'ai besoin d'aide. Peut-être deviens-je molle ?)
Par Pelisse le Jeudi 29 octobre 2009 à 9:30
Je passse ici sans rien laisser depuis plusieurs mois. Je me demandais hier justement si je n'allais pas juste laisser un message pour dire que ce que tu écris est beau et me fait du bien, en voici l'occasion.

Donc
La molesse
Indécision, non-détermination, hésitation permanente conduisant à la lenteur
Matière sans forme s'adaptant sans difficulté à son environnement sans rester en place si celui-ce ne le contraint plus, un peu comme... du silicone, un puding ou encore une méduse
Adolescence, durant laquelle on avance lentement juste peut être parce que finalement on ne sait pas ce que l'on veut....
La molesse est insupportable pour les actifs, elle relève de l'indétermination et il n'y a rien de pire que quelqu'un qui ne souhaite profondément rien. Elle est donc opposable à la rapidité de la vie et de la ville, à la construction d'un projet à l'action.
Par L le Jeudi 29 octobre 2009 à 17:02
La mollesse. Tchac. C'est insupportable, la mollesse, quel drôle de sujet, ça te plonge dans une torpeur intense, ça te cuit, ça t'évanouit, et si c'était juste avant la mort ? Mais non, car nous sommes immortelles ! Ah, ouf. Tchac. La mollesse, c'est l'impuissance, c'est un orgasme non consumé, c'est toute la frustration qui te submerge et qui t'engourdit, c'est chiant et ça finit par faire mal. Tchac, c'est comme un clochard qui marche seul dans les rues sombres de la ville, il traîne des pieds, tchac tchac. Lui, il a raté sa vie mais toi, tu peux faire encore de grandes choses. <3
Par athena_ le Dimanche 1er novembre 2009 à 15:19
La molesse???
C'est drole car c'est justement comme ca que je suis en ce moment: molle.
Molesse... je pense à Dali et à ses montres. Au temps en suspension. Oui la lenteur, la lourdeur.
Je vois le sol. Les matières qui viennent s'étaler de tout leur gras sur le sol. Plus rien ne tiens debout , le monde est informe.

Bon courage mam'zelle.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2924029

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast