sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Lundi 18 mai 2009 à 13:41



Hier, la loi française a reconnu que les transgenres et transexuels ne sont pas atteints de maladie pschiatrique. 20 ans après l'homosexualité. Nous sommes les premiers.

Je ne suis pas morte. Je suis abonnée aux demi-baguettes. 2,5 kilos en deux semaines. Encore 5,5. Un mois sera suffisant. La faim disparait, la gourmandise vient, mais seulement ce qu'il faut. Les calories ne sont pas comptées, ça ne sert à rien. Juste que la satiété est de plus en plus rapide, et les envies maîtrisées. Nouvelles fringues, nouvelle gueule. Le corps et l'apparence, marre d'être une clocharde.
Au bout du voyage. Carnet. Moleskine. L'expression par excellence, sans. 
Je reprends ma vie en main. Ca commence par chez soi. Le taf. A jour. La fin. Se reprendre, confiance, revenir aux liens. Chérie et Jolie. Vie sociale. Sortir, boire. Manger liquide, fumer les chrysalides. Je t'envoie mes images. Remets à jour mon humeur, mes rêves et mes projets. Profite de chaque doux instants avec le 'ion. Vider les batteries. Dort paisiblement et envoie au diable ces années d'insomnies. Ailleurs le stress et les doutes. Parce que tout change quand on sait ce qu'on veut, ce qu'on est. Ces deux derniers mois difficiles. Mais une réponse et la sensation de comprendre.
Vous savez, notre vie ne tient qu'à un fil. On peut tous mourir demain. Si tu crois un jour que tu m'aimes, viens me retrouver.
Musique classique en fond, le dessein de s'épanouir, découvrir, apprendre, expos, expos, musées, musées, croquis. Je me sens vivante que je m'enrichis. Ma pauvreté intellectuelle me perdra. Lire les news par les journaux trouvés par terre. Actualiser mes informations. Prendre sa vie en main. Se dépenser. Aviron, marche.

Pense à moi. Juste ça. Que j'existe. Tout change, rien n'est immuable. Et l'évolution est frappante. Tout ne change pas. Il disait : "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Vous comprendrez que ça va. Que j'ai l'espoir, même si la certitude d'être à la hauteur n'est pas dans les moeurs. Mais vous savez, on verra. Carpe diem. Je joue mes délires. Et ris de tout. Aussi, ça ne sert à rien, je n'aime ni le black métal, ni le death, ni le metalcore. Mais si tu veux écouter VV, sans souci.

Tu te souviens, il y a 3 ans. La discussion avec Simon : les radiateurs, "t'a d s t p ?", les tombes, les amoureux transis en pleurs, les crises, les efforts vains, la perte, les solutions inexistantes. Leur patience, la folie, le punk, la bière, les cuites, la musique, les regards en coin, suicides latents, les études foireuses. Mais regarde où nous en sommes à présent. Malgrè la prise de poids. Fais le bilan.



Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2845256

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast