sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Samedi 8 décembre 2007 à 21:58



Après, tu peux plus faire semblant. Essaie et tu verras. Tu dis le haïr. Pouffiasse ! La fille, elle refait surface comme ça. Comme si j'avais envie. Comme si je savais. Et puis quoi ? T'es malade, t'as la haine, t'arrives plus à maigrir comme un clou pour crever d'anorexie, comme une pro-ana qu'en peut plus ? Désolée Connasse, je suis dans le même cas que toi. Dans un corps qui ne veut plus de sa raison et qui se fout de tout ce qu'on peut faire pour parvenir à notre but. [Crever lentement comme des rats morts]. Quand la haine surgit, sans forcément provoquer de surprise, elle dévaste tout sur son passage. Tout est bouffé. Nan, c'est pas la haine de te revoir salope. C'est juste la haine d'être un sal cabot qu'on prend et qu'on rejette. C'est fini et je sais être hypocrite ou mettre des distances. Je n'attends pas une réponse du jour au lendemain. Seulement pas un mail tous les 3 mois. Va te faire foutre. Ouais, j'ai envie.

Même pas la peine de faire semblant. Même plus. Changement des passe. Changement de vie en perspective. Reste ce que tu es. Je deviendrai ce que je suis. Faut s'y faire. Accepter. Etre prise pour une conne. Rien foutre. Se faire chier. Se démerder. Je n'attends plus rien. Je voudrais ne plus rien attendre de personne. J'ai trop d'espoir. J'ai envie de crever. T'y crois ?
Qu'est-ce que je dis, hein ? La solitude, c'est juste humain. T'as l'impression d'être soutenu. Béquilles en bois, papier maché. Raté, caramba, ancore raté. Un jour, j'y arriverai. Hein ? Jm'en fous de mes poignets. Si ça ne tenait qu'à moi.
Ca ne tient qu'à moi.


Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2350483

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast