sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Samedi 30 août 2014 à 10:56

 


Je t'ai écris une lettre de menace amoureuse. Mon coeur couché sur papier. Mes mots sensibles et violents. Accusatrice et révoltée mais aimante et dédouanée de mes efforts. Tu ne la liras jamais. 



Samedi 23 août 2014 à 1:14

 

Opportunité unique: chance d'une vie, métier avec peu d'élus            
Renommée à petite échelle donc clientèle 
Piercing pour couvrir les frais 
Possibilités d'aller en France en fins de mois pour se financer       
Travail pas trop stressant / Pas de pression
Possibilités de bosser sur mes propres projets 
Flexibilité horaire                     
Tarifs horaires intéressants     
Heures travaillées convenables 
Garantie d'un poste de tatoueur protégé par les bikers
Reconnaissance sociale et satisfaction personnelle. 

MAIS 

Possibilités d'en faire un hobby lucratif  
Statut de self-employed donc pas de congés payés 
Développement difficile et lente de la réputation du studio et de ma propre clientèle                     
Dan désorganisé et contre les nouveaux outils de com
Pas de suivi sérieux donc formation encore plus longue                
Charge de travail faible, ennui 
Salaire très variable                  
Studio à refaire
Equipement à renouveler                               
Samedis travaillés. 

ET 

Sécurité de l'emploi
Salaire fixe et satisfaisant
Congés payés                          
3 weekends libres par mois                    
Formation payée                   
En centre-ville                         
Expérience sur CV                
Pratique du français                
Bon esprit d'équipe             
Shifts convenables                  
Possibilités de bosser un peu a PNN, de changer les shifts et de prendre des vacances pour tatouer.

MAIS

Difficulté à changer les shifts 
Travail répétitif et ennuyeux
Service client par téléphone et emails 
Un we/pm travaillé                  
Horaires à respecter                 
Employé en dessous d'une hiérarchie                  
Ralentissemt du développement à PNN
Risque de se détacher définitivement du tattoo          
Fatigue due au cumul des deux activités
Organisation personnelle difficile car pas de temps pour moi
Satisfaction de réalisation personnelle moindre.


Que faire?  
Prendre un risque en en diminuant un autre? Which side? Sacrifice and risks can be scary but focus and patience are going to sort me out. Tricky question although the decision is already taken. Hm. Yeah perseverance is the keyword. I am and I will be.
Strive to excellence. Do not get too dispersed though.

Found a bit of Lozzy Bacon. Who's offering the package "B&B" with the pancakes option. Gonna live just next door and that sounds lush. So many big changes in my close future. It feels exciting and assumed. Liberating and freeing. A bit like I give myself all chances to get where I want to. A bit like I don't give a damned fly because everything is under control, or at least meeting my expectations. I want to live this way. Safe and secure. For myself and eventually my bank account. I'm on the correct way mate.
So rad dude.




 

Lundi 11 août 2014 à 22:32

 

Je cherche. Où ? Je demande autour, vite. Que la perte des marques du quotidien remette les choses à leur place. Organisation parfaite. Un pas après l'autre. Un pied, puis le second. Je me demande où ma vie va bien pouvoir me mener. Dans un trou ? Dans un four crématoire, comme tout le monde, et pas besoin d'en faire un foin. Je ris. Parce que les décisions complexes à prendre seront déglingos et sont prises. Tours ? Qu'il est difficile d'être le roi de la France. Il n'y a pas grand-chose à réserver par ici. J'attends des réponses et me questionne sur des points de détails. Enfin, pas vraiment. J'évite les questions, j'ai les réponses. Je me tais et souris : tout va bien. Aller de l'avant demande du courage parfois. Aller de l'avant ... Demander. Courage. As-tu du courage ?

Ne plus se terrer dans son trou et sortir du terrier. Mon cerveau se morfond un peu, mais au moins, j'ai l'avantage de ne comprendre que le nécessaire, sans superflu. Les traits dans le carnets me servent de repères. Je suis, je suis. Tenir le focus, le papier comme carte, la pointe du stypo montrant le Nord. La montre pointant le temps. Pour aller au cinéma. Pour boire un chocolat, toute seule à la table d'un café. Rester encore et toujours soi-même. S'esseuler plus que jamais dans la solitude : dans ces cas-là, c'est si salvateur. Parce que ça soulage de se perdre dans son soi. C'est si sûr. Protection infaillible, mec, je suis indestructible.


 

Jeudi 7 août 2014 à 13:07



Certaines questions ne se posent plus. Certaines choses ne changeront jamais. L'herbe est toujours plus verte dans le jardin des voisins. Cette fille. Ne plus la revoir. Assez joué. 


Marcher un peu en ville. Mêmes rengaines musicales, à changer - ô feignantise, ne fénéante plus devant ma maison. Un week-end en solo, ce serait du luxe. Ne rien faire, s'ennuyer, ranger, aller au cinéma, puis dessiner au comptoir d'un pub, regarder les gens, écrire, jouer du piano, faire des trucs. Il est possible que ça se passe aujourd'hui. Juste respirer à l'ennui, jouir du néant et se satisfaire de soi-même. Excellentes diacritiques de merde dans le français, lourd clavier macintosh.  Bref, une après-midi calme. De la crême et le dépôt, pour remettre les compteurs à bloc. Se sentir bien dans sa peau a un prix incalculable. 

Remarquer le changement, le repos mental, le calme intérieur. Confiance travaillée et appréciées, comme un don. Simplifier les soucis sans importance. Je dis oui.


 

Dimanche 3 août 2014 à 11:20

 


Smash their system. Pour le meilleur et pour le pire. La vie te mange. Ton souffle expirant, son souffle suffisant. Un cable débranché. Un vide invisible dans un trou noir. Toasted mind. De ces démarches lancinantes, trébuchantes, oscillantes, dans ces nuits éclairées par des éclats de verre. Annihilation. Ablation. Tout faire péter. Crier ton esprit sur le toit d'une étoile. L'ame, l'arme, larme. Se réveiller, se grouiller. Et tu la sens ? One of those nights that burn your wings. 


 

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast