sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Jeudi 29 avril 2010 à 0:45



HAHA. Depuis je me perds. Je fume. Je fume, allume. Amertume ! A moitié concluant, polluant, gluant. Fuck you, fuck you very very very much. J'ai envie d'dire, abasourdir, l'enlaidir. Les vieux tubes qui ressortent en perles, rengaine lassante, incessante, abrutissante. Ouais, ras le bol,  carambole, hyperbole. Et encore, même pas. C'est un clip de 113, ça date pas d'hier. Des vogues au menthol, éthanol, babydoll.

Faut que je me trouve un mec ou une nana. Faut que je trouve l'amour. La quoi ? HAHA, qu'est qu'on s'poile. Et il fera la gueule. Et putain de merde. A cause de cette putain de feignasse, je serais même pas redescendue en Touraine. Mon imprimante m'a lachée et en plus, je sais pas comment je descends à C. pour les 50 ans de JLB. Alors, j'ai envie de tout envoyer balader. Parce qu'aussi, j'ai pas fait la moitié du quart de mes devoirs pour la rentrée. Et Dieu sait que j'en ai pour une bonne semaine à plein temps. HAHA. Quelles vacances de merde. Mais l'appât du gain. Puis surtout, faut que je me rachète une imprimante. Alors j'attends. Et tant pis si j'avance tout doucement pour les cours.

JE NE PASSERAI JAMAIS. Le pire, c'est que je le sais. Et que c'est normal et justifié. Dans ce cas, j'ai plus qu'à contracter un putain de contrat. Et aussi. Ressortir la tête hors de l'eau. Si vous me permettez. En fait ouais, j'avoue : en ce moment je coule. Parce que c'est plus difficile d'être heureux que d'être malheureux. Qu'une putain de vague me submerge, que je comprends que dalle à ce qu'il se passe et qu'il 'y a que le dessin qui me calme.  Ou des projets. Un mur, les gars, un mur ! Qu'on aille bomber tout ça. Bref, j'arrive plus à respirer, je sais plus pourquoi, mais je sais trop bien pourquoi. Alors tu sais. Si si. Allons, continuons à sourire, c'est ce qui se fait de mieux, c'est moins égoïste.

Ma mère se marie dans le plus grand secret. "Tu es la seule au courant : ta soeur le saura plus tard. Et la famille encore après". Avec son copain rencontré sur Internet y'a 2 mois. HAHA. C'est B. qui va kiffer. Ma mère est une putain d'ado qui va acheter un appart avec "l'homme de sa vie". "L'homme de sa vie", toute une notion. Ca m'a foutu la gerbe. Je taxerai du shit à A. pour ce week-end. Qu'on se la mette entre soeurs et cousines. Je crois que j'en ai besoin. J'aimerai juste pouvoir pleurer un peu. Si seulement. Je deviens vraiment un gros bloc. Roc, silex.

Ayez pitié, pauvres pêcheurs.
"Vous serez une graphiste très talentueuse : une grande graphiste." Laisse-moi rire, Chérie.
J'ai besoin d'eux. De toi, de vous. Bordel. C'est le bordel dans ma tête, un putain de chaos. Et ça faisait tellement longtemps que je sais plus comment en sortir. Hier, j'étais bien, les autres jours aussi. Aujourd'hui, me tête me lâche, et ma joie hypocrite s'est barrée. Salope, va. Y'a des jours, mais y'a vraiment des jours où faut rester coucher.


 

Samedi 24 avril 2010 à 13:32



Mine de rien, ça m'a travaillé toute la soirée. Raison, tu avais raison.
Mine de rien, ça fait chier.



Vendredi 23 avril 2010 à 0:46



Comme ça. Elle attendait un signe. Un signe d'elle, un signe de lui. D'un autre. Un truc qui tienne la route. Sans critère de sûreté, sans cran d'arrêt dans la poche. Rendez-vous mensuel et se voir parfois ailleurs. Savait les erreurs qu'elle faisait, les mots en trop, les ambigüités, et les choses trop claires. Trop, tu en disais trop. Alors je me taisais face à tes certitudes affichées, face à tes envolées et tes sourires trop faux pour être tenus. Prendre son temps mais avancer. Ne pas servir à combler juste des envies ponctuelles. Des soulagements douloureux. Un goût amer qui les laissait sceptiques chacun de leur côté. Du nouveau à tenir, des sentiments tout neuf et bizarrerie humaine déambulante : c'était un roc. Parce que les points d'exclamation tordus, pas trop ton fort, même s'ils hurlent en ton fort intérieur. La mort de l'art. Se réadapter au corps, à le connaître. Et ne plus s'y sentir à la hauteur.

Mais au fond, avait-ils seulement compris ? La nature est mal faite. Parfois. Mais les autres fois, ce n'était pas mieux. A croire que ce n'est pas comme jouer avec des lego. C'était plus complexe qu'un va-et-vient. Une machine psychologique, et des longueurs d'onde à conserver. La distance et le manque. Tu joues, tu marques, tu perds. Spécialité de bouche. La tonalité qui exprime le tout, satisfaction personnelle bien maigre, juste pour l'épater. Hallelujah ! Mais la finalité, charger sans décharger. Sorte de purée mousline impossible à gober, tout comme tes mythos à deux balles. Trop de lait, pas assez de douceur, du n'importe quoi. Pas de glamour dans tout ça, pas de poésie, ni de danse obséquieuse. Du macabre mécanique, trop huilé. Ou trop peu. A toi de voir, même si encore une fois, y'a sûrement rien à comprendre dans toute cette mascarade. Peut-être simplement du bon temps à prendre.


 

Mercredi 21 avril 2010 à 23:11



Voilà. Forcément, comme la dernière fois. T'as envie de lui dire d'aller se faire foutre. Que tu ne donnes pas de nouvelles, ok. T'en as peut-être des gars. Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre en fait ? Juste que c'est pas si bon que ça. Tu peux dire ce que tu veux. Ca saoûle un peu. Puis j'suis pas motivée à bosser, et ça c'est grave la loose. Va falloir trouver une solution. Et vite. Enfin bon. Faut trouver un stage, aussi... Et Chateau, ça sera en option. Voire pas du tout. MOTIVATION. Bordel de nouille. Ouais, j'ai besoin de motivation. De bedo aussi. Ca aide toujours un peu. Et puis merde. Continuons. FUCK. Faut que je me bouge. Penser à la GAG. Putain. J'ai l'impression d'être perdue. Faut que j'y arrive. Je peux, hein ? Je peux ? Dis moi que oui. Dis moi que oui. J'en ai besoin, tu comprends ? 
(Et moi aussi)


 

Mercredi 14 avril 2010 à 14:51



C'est l'éclat' sur mon carnet de bord devient un carnet de croquis j'adore. Sinon C. avait un tee-shirt de Machin et c'était comme le portrait de S. au pochoir sur son blog tu sais l'avatar enfin tu vois quoi. E. est vraiment supra-mignonne.
Bah ouais mec. Ca roxe des grands-mère par paquet de 13 en javascript. Faire mon site !


<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast