sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Dimanche 30 novembre 2008 à 9:30




Aujourd'hui, tout va changer.
Reviens quand "ça" va mieux.



Samedi 29 novembre 2008 à 23:18



Je passe mon temps à ne pas penser.
Tu as ta réponse.



Samedi 29 novembre 2008 à 23:14




L'amour dure trois ans, il parait. J'ai toujours contredis cette merde. Deux ans, c'est suffisant. Ouais. C'est ce que je disais.
Je passe mon temps à ne pas penser à nous. Quand je pense à toi, j'ai des doutes. T'es heureux ? Tu ferais quoi pour moi ? C'est quoi tout pour toi ? Tu tiens vraiment à moi ? Tu te fais chier ? Je te fais chier ? Tu attends quoi de notre relation ? Je te manque ? Je te manque en quoi ? Je suis quoi pour toi ? Je t'apporte quoi ? Et aussi... T'es heureuse ? Je ferais quoi pour toi ? C'est quoi tout pour moi ? Je tiens vraiment à toi ? Ca veut dire quoi je t'aime ? Je me fais chier ? Tu me fais chier ? J'attends quoi de notre relation ? Tu me manques ? Tu me manques en quoi ? Tu es quoi pour moi ? Tu m'apportes quoi ? Ca veut dire quoi je t'aime ? Puis ... C'est quoi le bonheur ? On en est où ? C'est la distance qui nous tue ou ma conscience qui me joue des tours ? On partage quoi ? J'apporte quoi dans ta vie ? 

J'ai besoin de mots. J'ai besoin qu'on m'aime et qu'on me le fasse sentir. J'ai besoin d'attention et de compréhension. Besoin de parler de tout et de rien. Je n'aime pas ces silences au téléphone. Je sais que t'aimes pas parler. Comme si tu n'avais plus rien à me dire, qu'il ne se passait rien dans le monde. Je me sens seule.
Tu voudrais pas me contredire ? Le silence me tue. Je me sens vraiment désespérément seule. Ca fait de très grands mots. Mais l'amour, ça se fait à deux. Et je me sens seule. Et j'ai pas envie que ça se finisse. Mais se poser toutes ces questions, c'est peut-être mauvais signe. Je vois notre amour comme une chose faite, injustifiable : je t'aime, tu m'aimes. Point. C'est vraiment tout ? Peut-être qu'on s'en fout des autres questions.


Je crois que tu as ta réponse.



Samedi 29 novembre 2008 à 13:12



Bat : "Ca sent le cannabis."
Sid : "C'est normal"
Mar : "J'me sens responsable"
Hé, un stick du soir le vendredi, c'est pas dramatique les enfants !

Ma mère s'est remise sur Meetic.

Je bouffe comme une boulimique. Mon appareil digestif a repris habilement ses fonctions. Je m'affine malgré les 3 paquets de Prince avalés en deux jours. Je repars de zéro. Je pars pour 8 kilos ou un peu moins. Je vais manger chinois lundi. Je vais sûrement vomir mon déjeûner lundi. Je vais manger japonais avec Carole dans la semaine. Je ne vais pas vomir le dîner. Je ne vomis plus. Je ne vomis presque plus. Je n'aurai pas perdu 8 kilos dans deux semaines.  Je n'aurai pas perdu 8 kilos dans deux semaines. Je dois comprendre que manger ne se fait qu'aux heures de repas. Je voudrais avoir plus de volonté. Je suis une grosse vache qui ne fait même plus de sport. Je n'arrive paS à créer une page comme chez toi, Anne. Je reprends pleinement le sport dès que je suis sur Boulogne et un peu cette semaine.

Je fais ma pendaison de crémaillère mardi 9. J'investis Boulogne dans une semaine. Je dois trouver puis faire mes cartons dans la semaine. Je n'aurai pas Internet à Boulogne. Je reçois pleins de mails de Facebook. Je reçois quotidiennement 20 mails que je mets à la poubelle sans les lire.
Mon compte en banque va être renflouer très bientôt. Je suis à découvert lundi. Je ne serai plus à découvert jeudi.

J'ai rendu tous mes devoirs à temps, je n'aurai pas de zéro. Je n'aurai pas peut-être pas 12 ce trimestre. J'aurai entre 11,5 et 12, 2. Je n'aurai sûrement pas la moyenne en Design de Prod. Les matières générales me remontent considérablement ma moyenne. Je suis perfectionniste dans mon travail. J'ai rendu une planche baclée sur les 4 planches de la dégradation, et 3 pas justifiable sur les 10 planches du carnet de recherche. Je sais que j'aurai pu mieux faire en Design de Prod si je n'avais pas négligé cette matière et le travail à fournir. J'ai beaucoup de boulot pour ce week-end et je n'aurai pas le temps tout le faire. Ce week-end, je dois faire le travail demandé pour lundi et mardi. J'aime le clair-obscur. J'aime la peinture. J'aime m'exprimer dans mon carnet de bord. J'aime mon carnet de bord. Je perds mon temps alors que je devrai taffer. Je me prends en main dès tout à l'heure. Je dois racheter de l'acrylique blanche, un zap book pour le dessin académique. J'aime l'aquarelle. J'aime la peinture. J'aime bosser mes cours. Je prends de l'avance, me reprends en main. Je dois faire un dessin pour Mc Caillou.

Je dois prendre mon bus à 13h55. Je dois retrouver Ulric pour lui filer mes bouquins et mes cours de CE. Je vais voir le second volet de Mesrine tout à l'heure. On ira boire un café. J'aime bien parler avec Ulric. Je trouve ça fou d'avoir des amis que l'on connait depuis plus de 10 ans. Les griboux me manquent. Chateau aussi.
Je me sens bien. J'ai de l'inspiration et de la motivation. Mon acné diminue. Je me sens mieux dans ma tête. Je crois en moi.
C'est parti.



Lundi
Mode : dessiner des modèles de la collection de Vivienne Westwood. S'en inspirer pour créer.
Design d'espace : monter le dossier sur le StarBuck Café, faire la maquette correspondante. A rendre.

Mardi
Com Visu : rendre le projet sur les initiales. A rendre.    Le montrer lundi pour approbation du travail.
Design de Prod : faire la maquette du meuble à l'échelle 1:5. A rendre.
Maths/Physique : rattraper le cours et faire l'exercice demandé.

Jeudi
Couleur : finir la pomme en clair-obscur en format raisin. A rendre.
Dessin aca : finir la perspective avec les valeurs. A rendre.
Anglais : trouver une anectote rigolote à raconter et répondre aux quatre questions sur le texte.

Vendredi
Expression Plastique : sérigraphies d'animaux avec colorex. A rendre.



Jeudi 27 novembre 2008 à 20:51




L'espoir renait. Today, une demi-baguette, un verre de chocolat, des tartines de fromage de chèvre. De la volonté, de l'espoir, de la réussite. J'espère tout ça, je me donne les moyens. J'ai la VOLONTE. Je serai la meilleure. Je veux 12 de moyenne, 40 kilos, une pendaison de crémaillère, finir mon EP pour que je puisse dormir, et ne plus jamais oublier la pilule.
Je m'éclate, et je sens puissante. L'âme créatrice, j'oublie le temps, la faim, les pannes. Je me donne les moyens. Le second trimestre sera encore plus flagrant de ce à quoi j'aspire. Je suis Sid. Oui, et heureuse.



<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast