sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Dimanche 17 août 2008 à 21:27




Première quinzaine : 51 heures supplémentaires. Le compte des tunes gagnées m'aide à tenir. Et le nombre de calories dépensées aussi. Y'a pas à dire. Ca fait plus d'un mois que je ne me suis pas pesée. Peur du poids de ces muscles que je façonne. Peur de cette graisse qui revient. Non, c'est pas vrai. Enfin si mais bon. Mais pas vraiment, c'est du muscle. Je peux pas dire ce que c'est mais bon.
Pour eux, je suis l'Artiste. Après avec le grand B, avec le grand A. Je passe pour une intellectuelle qui réussit tout ce qu'elle touche. Et mon cul ? Et puis pour une fille responsable. Oui, un file courageuse, responsable, qui paye ses études, qui bosse pour s'en sortir. Façade encore. Bande de crédules. Nath, toujours en train de me demander conseil. La "Sâle môme" pour ma répartie, de la part de Fred. Les chefs qui m'apprécient. Oui, je sais marger, j'ai regardé, alors je sais. Pour la filmeuse pareil, pas la nécessité d'un bac +5 pour y arriver. Oui ma curiosité paye. Et j'ai l'impression de grandir. L'expression esr meilleure. Je fais de vraies phrases, de bonnes argumentations. Je me sens mieux oralement parlant. MOUAHAHAH. Puis ça me fait rire, que tout le monde se prenne d'affection pour ma personne. J'ai l'impression d'être une fille bien.
Abou m'a fait la gueule. Le "Je ne t'appartiens pas, tu sais ?" et "On n'est pas marié" ne lui ont pas plu. Faut dire aussi que tout le monde a remarqué son petit jeu. A me mater à longueur de journée et faire les gros yeux dès que je parle avec un des gars de l'atelier. Non mais oh ! Tout va mieux, avec Peggy les choses sont claires. Ils pourraient être tous les deux mon père. Parois j'me dis que ça craint grave. Je n'aurais pas de dignité, y'en aurait trois qui me seraient passés dessus. Bande de connards. Mais le fric, ça motive. Je pourrais retourner en Touraine. Acheter une guitare a VoinVoin. Lui acheter un barre abdos. Et m'acheter des fournitures. Nathalie va me laisser son fils, pour des cours de dessin. L'Artiste. Puce, Chérie, Beauté, Môme, Chouchou. Voici mes petits noms. Même Claire l'associale : "Ca va faire un vide quad tu vas partir"

Dimanche, y'a une semaine, depuis le train, je savourais. Le ciel était cotonneux. Trousse à pharmacie. Traverser les nuages, fils à nouer, filaments. Et s'y piquer. Réveuse, oh que oui ! L'immensité englobée. L'infini. Sous mes yeux émerveillées, ces couleurs magnifiques du soleil rougissant. Poignées de barbapapa rose. Le reflet de lumière du contre-jour dans les amats aqueux. Songe d'un voyage. Pensive, évasive, fuite du regard. Des étoiles dans les yeux et le sourire au lèvre devant une telle merveille. Parce que c'est bon de se sentir vivant. La seule pensée de ce coucher ... Ahh, je comprends maintenant Proust et sa madeleine.
La veille, de surcroît, on était à chercher avec Simon et Hélèna, les constellations et leurs étoiles. Oui les 9, 10 et 11, les nuits des étoiles. Altaïr, Vega, Dereb. Se situer dans le ciel grâce à elles, la lune rousse à l'horizon. Plein les mirettes, comme je l'ai dis à Nom par deux fois. Pourtant, c'ets moche comme expression. Imagine there's no heaven, it's easy if you try. J'ai quand même du mal à l'idée que Simon se casse si loin. Va me manquer ce punk. C'est marrant de voir comme la complicité ne se perd pas entre griboux. C'est tellement important à mes yeux bigleux...

Je n'ai pas de limite. Et je me sens bien. Bien malgré les pulsions ano qui reviennent parfois. Le comptage incessant. Mais bien dans ma tête. Même si souvent j'me dis que je vais m'écraser. Parce que finalement, si je suis ce que je suis, c'est que j'y arrive. Alors rêvons, rêvons ! Je me permets d'y croire, et tant pis si je me casse la machoire. Je me suis mariée spirituellement avec Voin et y'a pas à dire. Non, je l'aime. Oui, je l'aime. Quoi qu'il se passe. Y'a pas de mots et j'aime ces sensations d'aimer le monde et d'être consciente que SI MOI, à ma place de nanties, je ne peux pas être heureuse, alors c'est que je ne me rends pas compte du malheur de cette pauvre Terre qui s'effrite. Ca me fait mal de voir tout ces maux. Ces maladies, ces souffrances, ces humiliés, ces soumis, ces dictateurs, ces présidents, ces décisionnaires, ces sénateurs, tout ce profit, tout ça, l'argent, la connerie humaine, les pulsions meurtrières, les viols. Tout ce qui est humain et humainement dégeulasse, dégoutant. Mais non. Je n'ai pas à me plaindre personnellement, alors je serai égoïste de ne pas me sentir bien. Voilà. Jalousez-moi si vous voulez. Inconscients, incrédules, connards. HAHA. JE SUIS VIVANTE. VIVANTE !




Par Anorchidea le Dimanche 24 août 2008 à 13:48
Sid Sid non mais t'excuse pas ma belle! Peut être même que j'en ai besoin. Besoin de me bouger le Q.
Putain ton post là...il est bon mon Dieu qu'il est bon!
J'en ai plein les mirettes :D
Ouais je t'envie grognasse! lol
Je crois que t'y bosses dur, que ça se cultive et que l'état d'esprit est là, ouvert.
Les premières lignes me rappellent le boulot. Je kiffais. Ah ouais c'est toi qui paye tout? Ecoute si j'ai pris mon indépendance, c'est l'INDEPENDANCE. Jvais pas me casser de chez moi pour me mettre à mander du fric, je crois que ça commence par trouver un boulot, fin jsais pas non? Ben si mais t'es jeune!Quand j'étais dedans je me disais, rien de plus normal, je suivais mes cours, j'allais bosser le soir, le week end, lors de soirées privées, et j'étais fiérote de payer mon loyer seule. Avec le recul je comprends un peu plus, on est pas tant que ça à se casser le cul complétement. Alors bravo ma belle. C'est chouette tout ça. J'allais dire tout ce qui t'arrive. Mais c'est faux, c'est pas ce qui t'arrive, ça arrive pas dans le bec tout cuit. Fruit de ton travail, de ta determination et volonté. C'est beau putain.
Bravo Jolie.
Joli cul aussi? Sympa.^^
Bises

 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2652860

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast