sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Lundi 15 octobre 2012 à 16:48




Ne t'embarrasse pas a repondre. Tu es trop occupe pour cela de toute facon. Que l'elastique ne craque pas et moi non plus. Du minimalisme verbal et du stress amaigrissant. De la poudre qui eveille le corps, la tete ou les sensations synesthesiques. De l'inconfort a s'endormir dans une chambre froide et des donnees chiffrees generales qui pointent vers le bas comme l'envie et les os. Le vide spirituel et l'abnegation. Ne pas savoir quoi faire hormis se rouler dans la farine, pink fluff et polar bear. Le tableau est blanc, desinspire. Comme la confiance que tu m'accordes et l'aide que tu necessites. Il est temps de vivre pour soi, dans l'auto-destruction creative et a coup de sang. Sur du papier mache au stylo bic noir. Etre destabilisee par tout ca sans trouver la sortie d'un labyrinthe circulaire. Je tourne en rond dans dans le souci de ne trouver le fil d'Ariane, trop maussade pour profiter de la carpe du jour. Noyee par le flot des pensees trop grises. Un banal quotidien ennuyeux de pauvre proletaire sans enfant, ni famille. A cote de tout et surtout de la plaque. Tu me comprends parfois ? Ou en francais dans le texte. En trop de perdition et trop peu de confiance. Oui je vais bien merci, le bois brille sur les murs. Plus que moi dans le four des meninges. Se vider l'intestin par l'abus de caffeine. C'est reparti pour un tour en blanc. Combien de temps, c'est la question.



Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/3211295

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast