sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Mercredi 30 décembre 2009 à 16:13




Tout est pèle-mèle. La soirée de lundi m'a laissée un gout amer. Il y avait du vent ce soir-là. Un gout amer. Pourquoi tu me poses autant de questions ? Tu disparais. Yamoutmout. Tu reviens. Bleu, ou multicolore ? Je suis là. Souvent bien lasse. Et parfois en colère. La haine. L'envie. Juste des caresses. Encore des caresses. Et surtout l'attente d'y voir plus clair. Tu le sais ? Tu le sais, ça, que j'attends ? Ce n'est pas le froid qui me rend ainsi. La vue de son balcon est abasourdissante. Le roi des songes.

J'aimerais avoir des nouvelles. Si ça va. Quand la prochaine ? Ca ne me fait pas vraiment rire. Contrairement à ce que j'ai dit à S. Leur petit jeu est assez stupide. Lui. Et elle. Sûrement pareil. Prenant tout ce qu'on lui offre, de ce qu'on peut ressentir à son égard. Garde ton extrême fascination Chérie. Sans cela, tu perdrais tout. Les avantages. Tiens, ce qui m'a plu, c'était le "c'est cool !". Parce que pas de prise de tête. Le naturel. J'ignorais que ça pouvait se passer comme ça. Mais oui. Alors peut-être. En attendant, le clin d'oeil était phénoménal. Puis aussi, le fait de balancer des trucs totalement idiots en si peu de temps. En attendant, faut que je me mette à bosser.

Mon mea culpa, donc, lire La Disparition. Je te le préterai. C'est dans l'air du temps. Prendre du temps. Passer de l'autre côté. Puis de l'autre côté. Un soufle nouveau. L'autre côté de la force. La lutte des sexes. Essayer sans y parvenir de retenir tout ceci. Ailleurs finalement. Son joint m'a mise à terre. Mais ça m'a soulagée. Puis après. Le don de mettre des limites là ou il est peut-être stupide d'en mettre. J'ai curieusement un souci d'identité. Tenir la distance, un peu. En profiter. Entrevoir un début de sortie. Un avenir. Oui, à voir ma gueule, on ne dirait pas. L'eau poisseuse dans laquelle j'ai la tête enfoncée. Mais comment ? Il m'a fait rire. Le genre, je m'en tape. Fille ou mec, je ne recherche rien. Tu crois que je vais souder tout ça avec du fil de fer ? Non, je ne pense pas. Ca ne sera toujours pas si savoureux que. Je t'assure. Alors ? Un monde derrière celui-ci ? Caché, illusions ? C'est qu'on y croit un peu, sinon on mourrait...
Mais ce n'est pas comment ça que ça se passe. C'est encore autrement.


Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2948780

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast