sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Jeudi 28 septembre 2006 à 23:49


Finalement, elle aimait vraiment bien ça, tirer sur un pet, dans son jean et son marcel, sans sous-vétement. Puis l'ecrire sur un dépotoir de  conneries, les doigts chevrolants se baladant avec peine sur le clavier. Frigorifiés et trop nerveux, mais libérés d'eux-mêmes. Comme une sensation de pouvoir sur son inconscient, et garder tout son crachat vénimeux pour son ancéphale embrumé.
Le goût du vieux shit sur la langue. Demande qu'à embrasser. Ce goût de âpre et amer, douceureux et écoeurant. Juste ce qu'il faut pour être bien et mal penser, tout ce qu'il faut pour être mal et bien penser. Une complétude.
Elle l'avait obtenue, aussi, cette compréhension. Au bout de ses doigts. Doigts de "fée" qui ne demande qu'un piano électronique ou un corps d'homme.

P-80, libére-moi de mes mots. Si perspecace, si efficace sur un son de piano.
Toucher dur, si doux. Baiser avec l'instrument. Osmose totale, ne faire plus qu'un et laisser son cerveau gérer son organisme. Métacarpes joueurs, en manque permanent. Tout est si simple dans la musique. Tout est si compliqué...

Par Morwen le Jeudi 28 septembre 2006 à 23:56
J'aime beaucoups... [faut en profiter c'pas tous les jours que je suis aimable]
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/1180746

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast