sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Vendredi 20 mars 2009 à 8:45



Je n'aime ni les opportunistes, ni les faux-semblants. Il n'y a pas de faire la gueule ou pas. Oui la distance, oui ridicule. Oui déception. Oui, je dis oui à tout. I'm alone in the dark, avec la grenouille affolée. Oui.
Mercredi sous le signe de l'accrochage. Jusqu'à 19h30, avec M'dame EP. Puis tac-tac au japonais, puis un barbu au vin. Quatre filles HS et Sophie et moi survivant dans la cuisine. Alors footing le mercredi et peut-être le vendredi. Puis l'appartement endormi, avec les six gonzesses. Enfin, deux qui ne dorment pas, et moi qui lit un hors-série de Le Point sur la psychanalyse. Merci Moman. Je la vois samedi. Mange together.
J'ai d'ailleurs révé. Deux ou trois rêves. Le premier avec un chien ou un chat que tout le monde voulait attraper dans la maison de Chateau. Pourquoi, don't know. Oublié. Second rêve chelou. Appartement boulonnais, mes deux parents, ma mère enceinte, mon père s'énervant à installer un dérouleur de sopalin au niveau du plafond, pour la mezzanine pas encore arrivée. Et une tierce personne qui l'aidait. Bizarre l'énervement, la remise en couple, le chat, les deux maisons cultes. De la sigbification du rêve ? Merci Freud et Lacan.
Aujourd'hui pique-nique. Avec qui ? J'apporte quoi ? Ma fucking bonne humeur ? Désolée, elle a déteint. Vais ptêt me mettre à ranger ce bordel et taffer un poco. N'est-il pas ? Leave me alone, girls, je digère.




Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2812582

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast