sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Dimanche 26 octobre 2008 à 9:40



Elle est partie presque sans laisser de traces. Selon elle, y'a jamais eu autant de crasse chez elle. Hâte de partir, si c'est moi la cause de ton bordel et bien désolée. La cause de tous les maux de la Terre. Non ? Elle a elle aussi  son petit caractère. M'a proposé de passer le nouvel an à Saint-Etienne, chez les oufs de L. Au programme, bédots, cocktails et autres réconfortants. Ca fait 7 ans que je les ai vus. Retour à San Francisco, la maison où on ne frappe pas ? A voir.
Poursuite et poursuite arrière qui passent. L'enchainement à bosser. Rapidité d'exécution. Peu de travail aux bolas, mais des résultats. Sont un peu verts que autant de facilité. On montera un collectif fresque et on fera du spectacle de rue. Du taf, du taf. Et encore du taf. Se re-saisir pour ne plus se laisser dépasser par les événements. Vois déjà les solutions en cas d'échec. Tenter toutes les écoles parisiennes même si c'est impossible d'y entrer pour cause de MANAA privée. Aucune chance d'y rentrer mais faire preuve d'une réelle motivation.  Duperré, Olivier de Serres, Estienne, Renoir, Montreuil, Boulogne, Sèvres, Condé, Penninghen, fac d'arts plastiques à Paris 1 ou Paris 8 ou L3 Info-Com si possible. Après le BTS, tenter le cursus L3 CIM, et Master à La Sorbonne. Casser toutes les portes si nécessaire. Comment elle se a la pression la fille. Faut que j'aille en BTS.
Dans un mois et demi, dans mon petit chez-moi. Sans personne. Toute seule. Avec de quoi se détendre les neurones. Revivre dans cet endroit où la jeunesse fut libre, le temps des vacances scolaires. Cette hâte. Même pas eu besoin de glycérine. Le stress engendré a été dissous par l'arrivée des vacances et plop. Reste à bosser. Une matière par journée. Et les croquis. 10 par jour. Dans le bus, le métro, en mangeant, aux chiottes. Voilà. Ergonomiser le temps. Profiter de cette heure gagnée.
Mes deux nuits blanches, mercredi et jeudi, ont été compensées par un sommeil de 18h d'affilée de 18h à midi samedi. Rester 60h debout, c'est physique quand même. A ne plus refaire. Je vois le 'ion tout bientôt et j'ai hâte. Les poupées russes. Demain, je vais à la salle de 8h30 à 9h30 puis, Picasso et ses maîtres avec Voin et les Jolies Soeurs. En attendant, douche et couleur puis expression plastique si possible. Et croquis, of course.




Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2705717

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast