sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Mercredi 21 février 2007 à 0:33

Comme envie de l'insulter. Qu'Ondes Co ne respire pas ses dernières notes nauséabondes sur un bout de fille, Sandrine est un prénom de  merde, surtout à Cherbourg ou à Caen. Fuck. Ne se rendent pas compte, remuer le couteau dans la plaie. Lui laisser du temps, retrouver sa Cherry Geurl. Voir comment elle n'est plus la caricature d'elle-même. Norme, rentrer dedans par désespoir. Tu y arriveras. Y croire. De nouveaux espoirs. Envie d'y croire pour soi, être affectée par les feux de l'amour. Se sentir de côté alors que non. La bonne copine. C'est déjà ça. Laxator qui remarque, comme si j'étais aveugle. Le sixième sens des filles, la faiblesse masculine. Même pas gênée. Fait du bien. Parce que je peux me contenter de cette position là. Que j'ai des potes, même dans les feux de l'amour. Que AlterEgo-GreenWitch est celle que je n'aurais jamais osé demander.
Être contente de se satisfaire. Opérer dans les changements. Comme toi.
Yeap.

Bouffer tout. Jusqu'aux doigts. Rien à faire sauf ça. Ils trouveraient ça marrant. La douleur qui fait du bien. Ne plus comprendre. N'avoir jamais rien compris, tout cela ne sert à rien. Chose positive au final. Quand ton plus grand rêve est de mourir, tu sais qu'un jour tu l'atteindras. La patience est seule reine. Tirer la bonne fève, ne pas en être malade. Que dire. Ne plus combler le vide, ne plus jouer à la nymphe. Ne plus jouer, grandir c'est ça. C'est faire semblant de ne plus être un enfant. Montrer une juste façade de merde. Envahissant mais plus meublable. Il suffit. Ne rien demander, juste prendre le nécessaire et se contenter du minimum, ne rien attendre mais trop en fait. Est-ce que c'est juste ou pas ? Là n'est pas la question et ça ne le sera jamais. Pourquoi ce mot. Pas de point d'interrogation, c'est peut-être plus facile sans se poser de question. Attendre ce don qui ne viendra pas. Je le sais. Je ne le sais pas. Tout est oui, tout est non. Ne cherche pas. Ne cherche pas. Ne cherche pas. Garder son calme, keep calm, calm calm calm, zenitude absolue réduite à ce néant ambiant. Du positif, du négatif. Ne plus être capable de savoir. Ecrire est impossible, écrire ne rime à rien. Faire une intro de merde parce que difficile autrement. Le regard face au bleu. Trop prévisible, trop ahuris, trop trop. L'originalité se tue elle-même. Comment ne pas être une caricature.
Se taire et analyser. ANALYSER sans POSER de question. Pas d'interrogation. Envier le reste du monde pour des choses qui ne le sont pas. Se lâcher l'esprit. Vouloir fumer. Ne pas fumer. Ce con, ne pas, ne pas. Qui est ce con qui a inventé le verbe falloir ? Point d'interrogation parce que con dans la phrase. Moi je suis con. Schtroumpf Connope. On aura tout vu. L'ennui tue l'avis. Que parce que j'aime les calembours, que je crèverai sûrement d'une crise cardiaque et que ce jour là, tout ce quoi m'aime ou tous ceux qui m'aiment au choix, en fin ils se retrouveront ensemble pour faire la fête. Ca c'est hyper positif, une grande chouille. Pas pour fêter ma mort, juste pour fêter le fait que tous mes potes se soient tous rencontré un jour. Posthume. Mais tellement bon. Seul les vrais encore présents. C'est si beau la destruction d'un être si petit. J'adhère totalement et en tout égoïsme. L'essentiel est d'être en accord avec soi-même. Si bémol-ré-fa. La plus beau de tous avec un fa majeur, un ré mineur et un do. Bb-Dm-F-C c'est pas le panard ? 

Mouirf. Cha qui affirme n'être que sympathisante punk. Et moi je suis la vierge pendant le tour de France ? La Kanter c'est la meilleure. Avec des gros pétard, aquarium et soirée de fou. J'aurai aimé que tu sois là pour partager tout ça. Difficile probabilité, peut-être qu'on est fait pour être ensemble. Plus de théorie à développer là-dessus.

Faire du riz au lait pour le plaisir des narines. Le gâteau au Chocolat qui transformait les garçons en crème anglaise, titre d'une prochaine nouvelle. Ouais. Steven et Luce qui ont tout vu.
Lourdeur des palabres. Anatomie verbale, on s'en fout a présent, fichtre.
Je dirai même fichtrement bon. Héhé, la violence est excitante, tu crois quoi ? Sodome et Gomorrhe ?

The end of this day is blue and green, because we are and we'll be.
I am what I am, doggy. Right ?

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/1648083

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast