sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Mardi 30 septembre 2008 à 21:50



 


Comme dirait-Il.
Lundi 10h00-13h00 : Design de Mode : dessinons. Plus c'est maigre, longiligne, jambes, plus ça fait envie. Le seul mot d'ordre : éclatez-vous, soyez fous. Sinon ça sert à rien. Tout est beau, waow tes dessins, waow tes visages, waow tes voilures, waow tes textures, waow tout. Quoi. Stylisation. 16h-19h  : Design d'espace. Prof qui laisse faire tout et n'importe quoi. Bosse ou pas, s'en fout. Moui, si on veut, supérieur et tous ces arguments à deux boules de pétanque. Pèse lourd quand même. N'aime pas le kitch, ni la surcharge (pondérale, moi). Aime le VOLUME, sans dessus-dessous de sens.

Mardi 8h30-11h30 : Communication Visuelle. Points, lignes, dégradés, propreté, originalité, style. Du sens, de la technique mes amis. Dessinons avec les petits pois. Et mange tes lentilles, p'tit Gluck. Hihi. 12h-15h : Design de Produit : cool au possible. Perspective, cube, recherche, oufitude. Prof très CV, ouvert, sympa. Cours de théorie sympa. Difficile, cool, à main levée. 15h-17h : Maths. Plaindre ceux qui n'ont jamais fait ça. Vecteurs simples. Explications compliquées et embrouillées et mémoires pas deleted finalement dans ma caboche. Me souviens de todo. Valeurabsoluenormedirectionsensvecteurdroitesegmentsfactorisation démonstration... Dur dur à 60 dans ce cours. Note : les MAN 3 n'ont pas l'air aussi soudés que nous.

Mercredi 13h-15h : français : quoi, tic de langage. La prof de français bute sur tous les mots, n'a pas de vocabulaire, pas de charisme et ne sait pas ce qu'est un essai sans la définition de son bouquin de cours. Pas convaincante, même quand elle parle du discours argumentatif. Je reste sceptique quant au contenu de ses futurs cours. Verrons demain. 15h-17h: ATC ou Histoire de l'Art pour les gens normaux. Pourquoi toujours inventer des sigLNes comme ERAC, EPS ou ATC sérieux ? Jeune, dynamique mais pas trop, capable de faire un monologiue 2h sans s'arrêter. Arf. Une passionnée.

Jeudi : 8h30-10h30 : couleur. Précision, rigueur pour commencer. Puis éclate totale, mais dans quelques mois. Alors caramélisons pour l'instant. Cercle chromatique à gogo. Comme No'm.  13h-17h : Dessin académique. Une tasse, un truc, un bidule et 10 croquis pour chaque semaine. 17h-19h : Anglais tout en anglais, jeune prof à l'accent français, mais bonne prof quand même je pense.

Vendredi : 8h30-11h30 : Expression Plastique : originalité, éclate totale, liberté, points, lignes, matières, perforation, empreintes et tout et tout. L'éclate sur papier. Toute technique, mixte, et allons-y gaiement. 13h-16h : croquis de modèle vivant : pas encore, alors posons. Dessins main droite, main gauche, sans regarder le papier, portraits. 10 pour chaque semaine. Again.

A lot of taf. Pain sur la planche, indigestion fatale. Donc du sommeil en moins. Mais trop trop bon. Alors voilà. Moi l'éclate et la créativité. Je me découvre. Ils ne sont pas encore divorcés qu'ils s'engueulent. Font chier tous les deux. Et puis la bouffe me bouffe. J'comprends que dalle et y'a des filiformes partout. J'mesens rétrécir à Condé et grossir tout autant. Pourtant ptet pas. Alors bon. Un tour de ma cervelle fatiguée, à coup sur. Mais je tiens le coup. Et même que la classe est cool. Et les porfs cools. Sauf truc qui hésite. Je me sens bien.
Et puis à vrai dire, c'est pas vrai. Je bosse parce que que ça à faire. Puis y'a trop de taf pour pas le faire. Il faudra exceller malgrè la sévérité de la notation. Réputation Condéale à tenir, l'excellence doit être associée à Condé. Mais j'aime. J'espère tenir. Parce que sans le Voin. Sans les cailloux. Sans Tours, ça m'fout les j'tons. Ouais, c'est différent, agréable. Mais que veux-tu vieux, j'suis une inststisfaite de la vie. Et même pas vrai. J'suis contente. VoinVoin loin est la seule ombre au tableau dans le quotidien. Les cailloux sont gravés dans la roche de mon corazon. Et que j'suis pouet hein ? J'me sens retombée et j'vais bosser ma matière. Alors na. Une clope et puis au taf. Première clope depuis samedi.
Le dessin, c'est un des 20 modèles que j'vais refiler lundi en DME. Encre de chine et feuille de croquis. Variations des techniques, des supports et des couleurs, des postures et tout quoi. Je progresse et j'impose. Y'a des gens très "en mode", très "died", très verlan, très rebelles, mais ça s'dit pas ici "rebelle". Ni "Carrouf" d'ailleurs. Mais les provinciaux, c'est des gens géniaux non ? Allez, trop vannée, j'dis d'la merde, mais fallait, sinon j'prenais le train pour Tours. Agrou le 'ion. Miss him. Et Agruik et tout. Rho... <3    So romantic mon DandyVoin. Haut les mains, haut de forme, audacieux.



Par athena_ le Vendredi 3 octobre 2008 à 8:34
Salut toi.
Dit, c'est quoi tes etudes? MNA, un BTS en Arts Appliqués?
Tu me rappelles moi quand j'etais en MNA. Et en BTS d'ailleurs. J'ai fait un BTS Design d 'Espace.
Du taff, du taff, tout le temps. La nuit, le jour. Putain que de souvenirs... Je me tuais à la tache. JE souffrais du dur accouchement de la creation. Mais putain quand je me lachais, comme c'etait bon! Je devenais une autre, j'oubliais tout. Les gestes devenaient amples, l'encre coulait sur le papier. Je donnais forme à mon être sans formes.
Et puis... et puis...
Aujourd'hui je suis en école d'architecture. Oua c'est... encore plus de taff! Dodo moi, je connais po. Enfin tu sais de quoi je parle.
Eclate toi, se sentir bien c'est genial. Ok au debut ça fait peur, t'as envie de faire marche arriere, de croire que c'est pas pour toi.
Mais...
Fonce.
Par Anorchidea le Dimanche 5 octobre 2008 à 16:47
Whaa t'es trop forte Sid ça me fait kiffer de te lire comme ça, ça me rappelle de trop bons souvenirs...Bac STI arts appliqués,BTs design de mode. Le BTS, bon, c'est à cause d'une histoire à la con de défi, parceque il n'y avait que 28 places et qu'on était plus de 300 et que personnne ne croyait en moi, donc forcément tu comprends...lol, obligée de démontrer à tous que je n'étais pas encore perdue, bordel de cul. Mais je me suis éclatée, vraiment. Je me défonçais à fond, enfin je veux dire que je me donnais entièrement, hein, pas que je me perchais h24 ;) La nuit le jour...C'était dur mais le jour où j'ai arrêté, putain, je t'explique pas le vide.
Continue ma belle, t'as un putain de truc en toi, la force, la rebellion (ah si quand même :p ) et tout pour aller loin, sérieux. Sit u prends ton pied en même temps, bonheur. Mais je sais que c'est dur, que les délais pour rendre nos oeuvres sont courts et que les heures ne se comptent plus.
Hey, darling, i kiss you
take care.
Et puis pour les larmes devant msn...
Des bisous.
Par Francois Gasnier le Vendredi 25 janvier 2019 à 0:50
Merci pour votre edito
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2688688

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast