sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Lundi 12 mai 2008 à 23:13




Oh my God ! Et re !  Non je suis une thon à l'huile.  Je suis confiante pour les examens. Et je suis impatiente de passer l'entretien du tube. Il faut que je le décroche. Avoir des tunes. Des tunes ! Tout cet été. Et puis même si c'est pas assez.
Je dois 450 euros à Tony. 450 pour un ordi pour ma Moman. Enfin non. Je lui dois 230 euros. 230. Il va falloir bosser. Doublement. Mais si je fais 35 heures à Noblet et 12 heures à Subway, ça pourra être cool. Certes, je vais vite être morte. Mais c'est juste un mois. Juste un petit mois. C'est rien après tout. Et puis, tout ce que je veux, c'est des tunes. J'espère juste qu'il n'y a pas de contrat minimum trop élevés. Genre faut pas que je foire mon année. Puis si Coin peut bosser à Orange, ça me déculpabilisera. Ca fera le couple d'étudiants moderne : tous les deux au taf comme des prolos avec les cours à gérer. Non l'année prochain j'aurai plsu du tout de vie sociale. Ni de tunes d'ailleurs. Je sais que je fume mes dernières clopes. Partent en fumée. Je mets face, je mets pile.Jeu de mots Ramucho. HAHA. Le nain au balcon détecteur de potes qui leur refilent les clefs, les sourires du bébé'Ion. On n'a rien loupé, elle a dit. On rigole comme des petits fous tous les deux. J'ai laissé le stress s'envoler. Je suis confiante. Pour tout. Je sais que ça ira pour les exam, j'ai pas le choix. Y'a deux ans, je commençais ce blog. Je suis fan de Hans Zimmer. Je veux tout déchirer. Ce n'est pas la veille des examens qu'il faut se dire de réviser pour y parvenir. Mais je sais que réviser à fond ne m'aurait servi à rien. Sauf en éco droit.
Calculatrice, média-poche et cervelle. Trousse. Effaceur. Régle. Montre.
Tout se joue. Genre, tout mon avenir dans ce bout de papier. Non. Non, c'est pas vrai. Oui, je tourne tout de travers. Il a raison, je le sais. Je l'aurai pour lui et pour mes parents. Puis pour ma p'tites soeurs. Pour assurer mon rôle de grande soeur parfaite même pas boulimique.
S. me rend folle parfois. Rha,mais j'ai envie de le secouer. Oui, la vie de bohème. Un jour,  nous serons trop vieux pour jouer à ce jeu. S. part. Loin. Trop loin. Sur MSN, trois griboux qui ont pris une route. J'ai envie de fumer. Et nous serons comme qui dirait, éclaté. Il est soumis. Ils seront tous loin. Je serai à Paris. Pas seule. Je pense ne pas avoir le temps de faire la foire. C'est pour ça que j'en profite en ces jours de soleil. Parce que si j'en profite pas avant de partir, ça sera fini. Fini. Et ces cailloux. Et si je bosse à Sub, je ne pourrai venir que pour les vacances. Orgie totale. Et puis non, puisque taf et puisque projets à mettre en place. Donc je n'aurai pas de vie sociale pendant un an. Ca ne me désespère pas. Ca m'intrigue.
J'ai 10 kilos à perdre. 8.Oui, 8 c'est dejà bien. Mon plus grand poids a été de 49 kilos il y a 5 ans. Le plus petit de 38 kilos, il y a 2 ans. Je ne suis pas loin du plus grand. J'arrive pas à dépasser le cap. Mais je vais me prendre en main avec ma Maman. Moarf. Je suis heureuse de passer l'épreuve de stratégie de com demain. Parce que ça veut dire que c'est bientôt fini.
Et parfois j'ai envie de leur en mettre plein la gueule. J'en pense quoi de cette famille autrichienne, de la fille et de l'inceste ? Et toi, t'en penses quoi de taper sur tes gosses ? Tu me demandes ça à moi ? Il ne faut pas insulter ses beaux-parents (mère), même si c'est que dans sa tête. Nan j'avais intérieurement la haine.Elle m'a saoulé tout le repas. C'est pour ça que je réplique comme je peux. Je me détache et parle avec le plus d'objectivité. Le cerveau parle. Et puis fais chier merde. Elle me prend pour une gamine ou quoi ? T'arrives plus à exercer ton pouvoir parental alors tu te prends pour ma mère ? Ouais, j'suis ptêt pas très très responsable. Mais je sais m'assumer. Je sais qu'on doit se lever pour aller à un examen. Je sais qu'il faut mettre son réveil poru aller à un examen. Je sais qu'il faut travailler et ne pas être fatigué pour passer un examen. Et puis merde, c'est ce foutu tapotage de crâne de son tube de crême qui m'a saoulé plus qu'autre chose. Elle est en manque de pouvoir. Voilà. Fallait que je le dise. Parfois, j'ai envie de lui en mettre plein la gueule aussi. S'il y a bien des choses que je ne tolère pas, c'est bien ça. PouaH. Ca fait du bien de l'écrire. Ca m'en ferait bien aimé mon connard de beau-père. C'est dire. Re-POUAH. Je dis vraiment de la merde. Non j'y viens parce que je préfère qu'elle me parle qu'elle lui parle. Moi j'ai juste à gerber les mots. J'ai pas envie qu'il en encaisse. Même si c'est le plus fort du monde. Agrooaaa !

J'avoue que je suis bien dans ma tête. Et j'aime bien manger du canard. Les temps sont chouettes. Et la côte de Grandmont grimpée à vélo sans s'arrêter, encore. Je me suis musclée un peu. J'ai de grosses jambes, mais musclées. Ca me fait plaisir :) Rest eplus que mon imbécilité à épargner. Et des tunes. Bien que très matérialiste comme pensée, j'aime pouvoir me dire que je n'aurai pas de dette. Les rembourser très vite. Et je vais aller dormir. A partir de demain, tout change. TOUT CHANGE.
Ok mad'moiselle.
Putain, ça ressource de revoir les cailloux. Ca ressource. Comme une symphonie. Je vais me mettre à Linux. J'ai envie. Décalage. Et je suis amoureuse du plus beau bébé'ion de la faune urbaine. Ouistitruffe en plein love. So grou, so gruik, so grouik. Et plein de "ne". Mais pas dans le bide.

Merci la vie. Merci. Je respire malgré la peur et les questions. Je saurai. Je jouirai de chaque moment. Malgré les difficultés. Juste une année. On se verra sur de sur de sur de sur pendant les vacances. Tours [Les cailloux. Les caféterriens. Soeur Anne. Les zouzous. Emeric. Les jumelles. Les Fattydicks.  Carole. Luce.] Paris [EliseElise. Matthieu. Chloé. Maitre Zen. Gabi. Pipionnilles. Et la famille]
Je ne louperai pas la fête de l'Huma cette année. Le festoche de la BD semble fortement compromis en cas de job studientes, mais c'est pas grave. Parce que j'aime la musique du Roi Lion.



Par Anorchidea le Mardi 13 mai 2008 à 12:42
J'adore j'adore j'adore.
Ce genre de pensées constructives.
Et ces projets qui viennent ponctuer tout ça. On se projette, on se demande comment on fera, on prévoit. On imagine.
Fort ma Sid. J'aime bien ce ton là. [Pas le thon hein, et non pour l'huile ça m'étonnerait de toi.] Ce ton qui laisse entrevoir une ouverture, la vie. Les couleurs, le soleil, les cailloux. Le vent dans les cheveux sur le vélo. La tune. Pour pouvoir faire ce qu'on veut. Y a pas, putain ça fait pas le bonheur mais quand même faut pas faire l'hyppocrite, vivre d'amour et d'eau fraîche c'est archi-out. Grave.
L'atelier ouais trop, moi aussi. J'en veux un vrai, pour moi, qui sente l'huile de thérébentine. Et je ferai de la poterie comme dans Ghost. Nan mais y aura des tâches de couleurs partout. Et il fera du soleil et il y aura un grand jardin derrière, que je pourrai apercevoir par les vieilles vitre. De la lumière. Et des putains de fiestas. Pt'être que je ferai pousser, sérieux ça me tente bien. Juste pour les potes et moi. Ou pour moi.
J'aime bien parler au futur, on dépasse le présent et ça fait du bien. C'est beau ce que t'écris.
Merci. Pour ton passage.
En pleine mutation je suis...
On essaie...
Bisous. Plein.
Par Anorchidea le Mardi 13 mai 2008 à 12:42
J'adore j'adore j'adore.
Ce genre de pensées constructives.
Et ces projets qui viennent ponctuer tout ça. On se projette, on se demande comment on fera, on prévoit. On imagine.
Fort ma Sid. J'aime bien ce ton là. [Pas le thon hein, et non pour l'huile ça m'étonnerait de toi.] Ce ton qui laisse entrevoir une ouverture, la vie. Les couleurs, le soleil, les cailloux. Le vent dans les cheveux sur le vélo. La tune. Pour pouvoir faire ce qu'on veut. Y a pas, putain ça fait pas le bonheur mais quand même faut pas faire l'hyppocrite, vivre d'amour et d'eau fraîche c'est archi-out. Grave.
L'atelier ouais trop, moi aussi. J'en veux un vrai, pour moi, qui sente l'huile de thérébentine. Et je ferai de la poterie comme dans Ghost. Nan mais y aura des tâches de couleurs partout. Et il fera du soleil et il y aura un grand jardin derrière, que je pourrai apercevoir par les vieilles vitre. De la lumière. Et des putains de fiestas. Pt'être que je ferai pousser, sérieux ça me tente bien. Juste pour les potes et moi. Ou pour moi.
J'aime bien parler au futur, on dépasse le présent et ça fait du bien. C'est beau ce que t'écris.
Merci. Pour ton passage.
En pleine mutation je suis...
On essaie...
Bisous. Plein.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2558917

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast