sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Mercredi 21 février 2007 à 0:41

Chercher à comprendre serait de la connerie, dépression aussi. Et mon cul ? Ca a pas l'air ? Et bah oui, marre. Juste pour faire semblant, se la jouer un peu vandale, un peu trop hautaine. Connasse de merde, chauffeuse de portes. Oui, jeter sa haine sur quelque chose, quelqu'un parce que besoin. Besoin d'être méchant, de faire du mal, de se faire du mal. Se retenir. Ne pas se retenir. Vouloir crever à ce point que rien n'est plus beau, ni même la baise. Pour dire. Non, marre de tout, des bus, de bouger son cul. Grand besoin d'hiberner, de rester seule, de ne voir personne, de se tailler les veines en 4 morceaux distincts pour en faire des spaghettis. Besoin de respirer la mort, embaumer la puanteur, dévider ses entrailles dans une stratégie. La cervelle incapable de bien réfléchir. Toujours ces idées. Sauter. SAUTER. Parce que le monde en décide autrement, que tout le monde s'est peut-être trompé sauf Kilian. Parce que des conneries tout le monde en fait. Tu crois qu'un jour, ça tournera rond ? Dis Connasse de merde, tu te réveilles ? N'en vois pas le bout, même pas de mots pour dire le souci que c'est. Même pas de mots, trop futile, trop con, trop de détails à la con. Ingratitude, déception, plus rien à croire. C'est pas qu'je crois en rien, j'crois plus tout court, ça me convient. La mort est la plus belle des choses de la vie. Cette chance. Mais putain, non ! Mais PUTAIN. Qu'ils croient que c'est de l'égoïsme, qu'ils croient ce qu'ils veulent, ceux qu'ils veulent aussi. Mais merde, n'a t'on pas le droit de crever en paix ? Trop lourd à supporter, trop pesant. Air irrespirable. Besoin de Lui, besoin d'Elle. Besoin d'overdose, besoin de boire, de partir loin, encéphale déconnecté. Je devrais me remettre à fumer. Comment faire comprendre ? Dégueulasse.
Le 24 février. Toujours ces nécessités. S'attacher à une date, une musique, relier le moment à l'action aux mots et homo. Lesbienne sûrement, bi. Ne vois rien, aveugle, pense à rien de ce qu'il faut. C'est dans ma tête que ça tourne pas rond. HP. Cellule psychiatrique, envie d'être enfermée pour pouvoir voir si je le suis. Putain Cherry.
J'abhorre la solitude autant que je l'adore. Au secours. Pourquoi ? Cette putain de question récurrente. Je ne me comprendrais donc jamais. Blesse au possible. Ne plus juste penser, panser juste. Ne plus rien faire,  ne plus tenter. Jeûne. JDI. Parce que j'ai besoin d ‘elle, que je perds les pédales, pête un câble. Voir un psy ? Se faire interner ? Délire total, ailleurs, crever. Pourquoi tant de transparence ? Pourquoi si visible ? Mais putain. N'arrive plus qu'a tripper bassiquement. J'ai besoin d'aide. Mon esprit se meurt. La bonne U Meurt aussi. Va te coucher.
J'aurai voulu ne pas exister. Ne pas oublier de ne JAMAIS donner la vie. Cadeau empoisonné, mortel. La vie est mortelle. Stressée. Pourquoi elle rigole tout le temps ? Pourquoi si fort ? Pour me montrer que j'en suis incapable ? A quand remonte mon dernier fou rire ? Ouais, sur un pont, j'aurai voulu être différente et voir les choses autrement. A quand ? Il ira se faire foutre avec sa tartiflette, c'est toi mon problème, connard. 12.12,25.13. 14,5.15.15.19. Tu crois vraiment qu'ils s'en foutent ? J'irai pas. Et c'est des mensonges, pas n'importe quoi pour moi, c'est pas vrai. Rien du tout, même pas bouger ses fesses. Alors se la fermer. Ne plus parler pour ne rien dire, rester taciturne. Fuck, parce que juste capable de dire ça. Moi je suis con moi. Marre d'être prise pour une conne. Déteste la fainéantise, ptêt même autant que moi.
Il aurait fallu assurer. Tout chambouler. Les mépriser. Tous autant qu'ils sont. En devenir méprisable. Decir las tonterias antes, y asimismo después. Todo el tiempo. En todas las palabras. Que pensar en estàs cosas ? No lo sé. Nunca. Nunca o siempre, del mismo al mismo. Sin embargo traer ideas de primer lugar. Ya no.
Non, non. Non. Voilà. Révolutionner. Ne plus avoir sa place, ne plus s'y sentir. Vouloir revenir. Se retrouver en avant peut-être ou pas. Comment juger ainsi ? Thé glacé le moins cher light. Vingt dans chaque litre. Pisser. Laisser pisser. Sophie la Girafe est un ange. Me dois de le reconnaître. Les voisins qui haïssent la basse. Depuis plus d'un an. Pas ma faute. Juste en rajouter. Ibabasse qui rencontre Bassounette. Ibabasse cherche mâle 6 cordes pour faire bébé à 5 cordes, manche pas trop fin de préférence, un bon mal bien large. Pas trop lourd. Bassounette qui a un pet au casque. N'importe quoi, ces filles. Complètement folles, Bass Rules. Al Ibabasse est ma meilleure copine en bois. Gueule de bois ? Ca fait si longtemps. MURGE, MURGE, DEFONCE. Dépravées pour un week-end Cherry. Faire un bilan. 6 mois c'est long. Pêtages de câbles, de plomb, ciboulot déboulonné. Perchée elle a dit Sophie. Moi aussi, le liquide cérébral dans les cieux. Bleuh !
Gniark, va falloir faire quelque chose quand même. … Apprendre à réécrire.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/1648105

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast