sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Dimanche 23 août 2009 à 22:54



Je me suis réconciliée avec la bouffe. Enfin, avec modération surtout. Puis les 450-500 calories des 1h30 de cardio, ça aide à supporter. Alors non, en un moins, pas d'amaigrissement. Pas de perte de poids non plus. Du raffermissement, de la cellulite en moins. Et tant mieux parce que dixit la mère : "Ah ouais, t'en as plus que moi !" Bref. Je prends soin de mon corps. De mon coeur, de mes poumons. Et retrouve les sensation de la course à pied et les ambitions d'il y a 8 ans.
Alors noter les entrainements : parcours, temps, kilométrage, séance, observations. Je rêve à reprendre une licence pour m'entrainer pour le marathon de Paris 2011 et la Parisienne 2010. Et voir pour d'autres courses cette année. Je veux être au top. Alors se renseigner sur les clubs ACVV, ACBB, et autres du coin.
Sur l'île Saint Germain, le week-end vers 11h, plein de coureurs. Plein de lièvres. Pleins de corps à mater. Ces femmes pleines de volonté, qui s'accrochent, toute en sueur. Et en faire partie. Avec fierté, arriver et tenir. Donc courbatures, mais avec joie.
Alors je m'y tiendrai. L'aviron fera le gainage, l'athlé les entrainements, les défis, les progressions. Et le roller fera la vitesse pour gagner du temps pour aller en cours. Et les fesses et les cuisses n'auront qu'à bien se tenir. Les courbatures marquent le fait qu'un travail est fait. 
Pesée du jour, première depuis des mois et des moins. Ce dont je me doutais, so habituel. Bref, je me muscle et le poids est raisonnable. Cest le poids maximum toléré, mais toléré. En plus, plus de muscle donc positif. Ne nous plaignons pas. Mais ne montons pas au dessus. Il faut sécher, courir, cardio, courir, cardio.

A Montreuil, on est comme en vacances, alors y squatter. Pleins de soirées prévues en septembre. Pas de nouvelles de, bonnes nouvelles de. Je suis ce que je suis et j'assume. Malgré les doutes. Alors dans 8 ans, oui. Ou avant. Et on verra. Moi, je me demande ce que tu en penses, puisque ça semble te tarauder un peu. Tu sais, je joue bien la comédie. Et je connais un peu tes limites. Et ton jeu. Je ne rentre qu'à moitié. Me trahis moi-même. Mais en tout bien, tout honneur, je me respecte. Et les autres aussi. Alors, je n'espère rien, j'en ai la certitude moi aussi. Juste que de le dire, ce serait de trahir. Stupide bête. Sale gosse, sale môme, rebelle de canapé. Couarde, veule, pleutre, poltronne, chiffe, demi-sel, embusquée, froussarde, lavette, lopette. Et je n'ose assumer. On verra.

Il ou elle, elle ou il. Who am I ? Suis-je ou pas ? De quel côté de la force ? Même si je me doute. Laissons les barrières ouvertes, le meilleur moyen de ne pas se perdre, c'est de laisser toutes les portes de sorties à disposition, au cas où. Allons mon enfant.



Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2894909

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast