sidvicious

Tout est question de sémiose, petit Arlequin.

Jeudi 18 octobre 2007 à 0:16



Mômes. J'attends toujours. De mieux en mieux, j'approuve. Balise. Valise. Questions cruciales. BTS ou formation sup ? Prépa ou pas ? Tours ou Rennes ? Animation ou Beaux-Arts ? Graphisme ou illustration ?
Plus d'interrogations quelqu'unes. Se prendre en main, et point. Résolutions d'antant au point à partir d'hier. Bosser la charte graphique mais pas ERAC. Déjà ça. Motivation pour l'after. Juste montrer. Finalement, j'aime la Communication des Entreprises, même à Sainte-Marguerite. Parce que je veux, j'ai pas le choix, et sinon ça sert à rien de continuer. Je l'aurai simplement haut la main, en bossant un minimum et pas pas du tout. Du nerf, que diable. Et puis après, oui, seulement après, dans un an, la vraie vie.
L'idéal : Prépa Brassart, 2 ans Lisaa Rennes GIIA, 2 ans Lisaa Paris A2D3DJV, BA 2-4 ans selon équivalences obtenues. Résultats : 7 à 9 ans. Pfiouuuuu. Donc, choix parce 25 000 ! Un ptit quart d'appart ! Pastabonnement !  Et sinon - Lisaa Parris. Reste 5 à 7 ans... Mais l'Intuos3 en A4, je veux ! Quoi, juste 420 euros...
Les questions cons sont parties. Advienne que pourra. Carpe Diem. Et puis, hein ?
J'préfère penser ainsi. Les berner par la synthaxe. On est toujours tout seul et la confiance n'existe pas. L'essentiel. Croire en soi, parce que solitude interne face aux choix du quotidien. Oui, notons les efforts, mais pas aujourd'hui, pas en ERAC. Mais efforts alimentaires, efforts autres. Et se contenir. Sur les inutilités orales.
J'y arriverai parce que je n'ai pas le choix, parce que je NE me laisse PAS le choix. C'est tout. Plus explicite, tu meurs. (L'est mort...) En vogue, j'ai dis sept, pas dix-sept. Jennifer motivée, atelier dessin at home, histoire de s'entre-courager vers le progress. Genre je peux donner des cours ... Se tirer vers le haut. Twingo, chat (em)potté,  Krôle,  Convers', Hugo. Passer aux crayons de couleur.
Niouk ! Youki.

Laisse vivre sa vie. Pas de compte. Verra ou pas. Pomme, compote. Pomme compote. Miam. Jouer l'associale. L'associale intègre. L'artiste, mais hein. Juste avec le même objectif que l'an passé. AHAHHA. Plus de tracas, esprit libre et perfectionniste à développer, perfectionner méthodes et connaissances et savoirs associés. Parce que ! J'sais pas où j'en susi mais maintenant, je ne cherche plus :) Comment je positive, je m'épâte ! Ou pas. Nobody knows. C'était le titre d'une chanson de Truc. Ptêt les Beatles. Rien que son nom, à elle et ce personnage, m'énervent. Quel sombre rôle. Autant que les Steph, je pense. Je ne suis pas. Au diable. Me gausse faiblement. Cliché rebel, mais cliché, pitoyable certes. Ca fait deux fois "diable". Donc voilà. J'ai de la musique et trop d'ambition. Mais au moins, personne pourra dire quoi que ce soit. Et puis de toute façon, je m'en fous. Qu'ils pensent. Même des conneries, je m'en fous. Je vis pour moi. Et si j'ai envie d'être égoïste ou de le rester, et bien je le reste et je le suis. Non mais, j'vais pas me laisser apprivoiser.
C'est ça, continue à cacher ton jeu.
Souvent, ils me manquent. Tous et toutes, et cette folie ambiante qui nous unissait. Cet univers crée de toute pièce par chacune de nos personnalités. Est-ce la fin ? Nooooooon ! C'est pour ça que c'est cool, des amis... Envie. J'avouerais bien que ça me manque de fumer avec elles. De boire. Doucement, sans dépasser les limites du déraisonnable. De rire bêtement à chacune de nos conneries. Et de ne plus se souvenir du début de la phrase commencée. Psychédélie. Ne plus penser à l'image. Ne plus penser à rien, sauf à nous et à soi.
Ou quand le cerveau bouillonne. J'aime.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sidvicious.cowblog.fr/trackback/2262977

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast